Connectez-vous S'inscrire
ActuaNews.fr


Bénabar : Lettre ouverte à Sébastien Patoche

18 Juillet 2013 - 09:00

Hier dans une lettre ouverte sur son Fancebook officiel, Bénabar a plaidé en faveur de sa bobo-attitude pour répondre à la chanson du trublion Sébastien Patoche.


Bénabar : Lettre ouverte à Sébastien Patoche
Dans son album "J’emmerde les bobos", Sébastien Patoche classait Bénabar dans cette catégorie parisienne snob. Loin de se vexer, l’interprète du "Diner", a choisi de répondre avec humour :

Lettre à Sébastien Patoche...

" Cher confrère, mon Patoche,

Tu me brises le cœur. Je constate avec affliction que tu me considères comme un des représentants d’une catégorie de la population que tu sembles détester : les « bobos ».

J’admets (honteusement) apprécier Woody Allen et les brocantes. Je confesse m’être rendu à plusieurs reprises au théâtre parfois même en vélib’... et jamais en quad. C’est vrai, je ne suis pas adepte du tuning. J’avoue, je suis déjà allé à l’île de Ré où j’ai porté des chemises en lin couleur crème. Et oui, il m’est arrivé (je vide mon sac) d’apprécier des films en noir et blanc même pas comiques !
Coupable je suis.
Mais, pour ma défense, je t’informe que j’apprécie De Funes et Joe Dassin, que Bigard me fait souvent rire, que j’ai vu Sardou en concert, que j’ai souvent regardé « Le plus grand cabaret du monde » et que je ne fréquente ni les salons, ni les ministères.
Enfin, comme toi peut-être, je suis insulté par les Inrocks (que j’emmerde), méprisé par Télérama (dont je me fous) et dénigré par Biolay (qui prétendra le contraire n’étant plus à un mensonge près).
Ces authentiques (pour le coup) « bobos – rive gauche – donneurs de leçons » me reprochent, à raison, de faire des chansons sur les pizzas, le quotidien, de participer (quelle horreur !) aux Restos du cœur et de citer comme référence Delpech, Goldman ou Renaud, bref de chercher à devenir un « chanteur populaire » (chose dégradante à leurs yeux) !
Pour t’attendrir, je terminerai cette fraternelle missive en mentionnant notre modèle commun : Chuck Norris. Un être hors norme, la preuve : il a déjà compté jusqu’à l’infini. 2 fois.
Bisous.
Bruno Bénabar"


Une lettre faite avec humour et dérision qui n'a pas plu à tout le monde ; à commencer par Benjamin Biolay qui lui a répondu cette fois par Twitter...

Bénabar : Lettre ouverte à Sébastien Patoche

Jennyfer Bedjai
Jeune journaliste, j'essaie au mieux d'écrire sur ce que j'aime, c'est à dire "La Musique". J'adore... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 12:10 Jessie J nous offre une cover pour une publicité


loading...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Musique | Vidéo | L'équipe ActuaNews.fr | Concours | Interview | Partenaires | Not Bed TV | Recrutement | Télévision | People | Ciné | Spectacle | Radio | classement | Classement | infolites


loading...





















Plus de likes gratuitement