Connectez-vous S'inscrire
ActuaNews.fr


Bobby Six : Rencontre pour la sortie de French Remix Series son nouvel EP

18 Février 2013 - 11:45

Alors qu’il vient tout juste de publier son EP « French Remix Series » en partenariat avec ActuaMusic.fr, Bobby Six a décidé de se confier en exclusivité, pour parler de ce nouveau projet, mais aussi de la suite de sa carrière, et c’est à découvrir immédiatement


Bobby Six : Rencontre pour la sortie de French Remix Series son nouvel EP
Rappeur, producteur, manager, directeur artistique, Bobby Six sait tout faire et le fait à la perfection depuis plusieurs années, et vous avez pu le voir et le constater sur ActuaMusic.fr, puisque depuis le début nous sommes avec lui.

Alors qu’il vient de publier le premier volume de « French Remix Series » en partenariat avec notre site, c’est donc en exclusivité que Bobby s’est prêté au jeu des questions-réponses, le tout sans langue de bois, et c’est à découvrir maintenant

1) Après avoir bossé dans l’ombre notamment pour Lexy, on te retrouve enfin avec le micro dans les mains pour le lancement de « French Remix Series Vol 1 ». Pourquoi avoir mis autant de temps avant de te retrouver en Solo ?

C’est simple après la sortie de mon single « Au bout de mes rêves » en 2010 qui a rencontré plus qu’un succès d’estime car je touche encore des droits d’auteurs. J’avais mon album « La Cure » prêt et on devait le sortir, c’était un album complètement éclectique et le fait que j’étais limité en termes de médias m’avait vraiment frustré je ne voulais pas accepté d’être diffusé que sur des médias dit « Urbains » mes prétentions étaient plus large, quand je vois aujourd’hui des artistes comme La Fouine ou Sexion d’Assaut être diffusé avec des titres plus pop ou électro-urbain ça montre simplement que j’étais déjà en avance artistiquement, mais peut-être un peu trop, maintenant je comprend que ça n’était qu’une histoire de timming.

Dès lors, nous avons pris la décision avec mon label de « burner » l’album et l’envie n’y était plus. Je suis retourné à Montreal prendre du recul et de retour à Paris j’ai fais écouter des nouvelles compos à Roberto Ciurleo qui m’a proposer de travailler sur un projet de Girl’s Band, le groupe « Red Kiss » ce que nous avons accepté avec mon manager l’histoire démarrait très bien nous avions des super titres, mais gérer un groupe de fille avec les humeurs de chacune n’était pas évident et cela a fini par clasher. Cela m’a permis de rencontrer « Lexy » que nous avons signé sur notre label et avons produit son 1er single « G.O.T.F ». Et il y aussi eu l’épisode « One Nation » et pleins d’autres choses car je travaille avec un label Anglais en tant qu’auteur et réalisateur artistique…..Je ne peux en dire plus pour l’instant mais c’est du très lourd !!!


2) D’où vient l’idée des « French Remix Series » et peux tu nous expliquer le concept ?

Le concept est très simple aux Etats-Unis les artistes à côté des albums officiels donnent toujours à leurs publiques du bonus produits en sortant des mixtapes ou des E.P en téléchargement gratuit. Moi j’ai toujours aimer reprendre des titres connus du grand publique et les adapter plus ou moins en Français, donc l’idée est venue tout naturellement je me suis dis pourquoi pas en faire un E.P et l’offrir gratuitement au gens qui me suivent et me soutiennent. Et plus encore, pour moi c’est un espace super libre ou je peux me défouler artistiquement sans aucune prise de tête et montrer l’étendu de mon talent.

"Je ne fais pas partie des artistes qui font les choses que pour de l’argent"

Bobby Six : Rencontre pour la sortie de French Remix Series son nouvel EP
3) Ton retour tu le fais avec cet EP. Alors que certains l’aurait mis sur les plateformes de téléchargements et auraient tenté de faire de l’argent avec, toi, tu décides de le mettre en libre téléchargement, pourquoi un tel choix ?

Je ne fais pas partie des artistes qui font les choses que pour de l’argent, bien que c’est important. Aujourd’hui gagner de l’argent avec de la musique est devenu très difficile il faut bosser sur le long terme, fidéliser son publique et je pense que cela viendra tout naturellement. Quand tu commences à être diffusé en radio et que tes clips tourne en télé ça génère des droits d’auteurs ce qui est déjà pas mal même si ce n’est pas conséquent mais cela te permet surtout de pouvoir faire des dates en clubs car les radios et télés te diffusent. Me concernant je ne me focalise pas que sur le marché Français, depuis 3 ans je développe mon réseau au Canada et en Angleterre je vise l’international tout ces territoires confondues fait qu’on arrive à gagner de l’argent. Mais sur les sorties des projets officiels bien sûre que nous les commercialisons.

4) Que recherches tu à faire avec ce concept ?

L’idée est de faire en sorte que le projet « French Remix Series » devient une marque à part entière, je viens tout juste de sortir le volume 1 que je suis déjà en train de réfléchir sur le second. Comme je te le disais avant à côté d’une sortie de single ou d’album je continuerais à offrir ce projet en téléchargement gratuit et de le faire évoluer avec des invités chanteurs, rappeurs, beatmakers… etc, Français comme étrangers. Et j’en ai absolument besoin pour me défouler car sur des singles ou des albums il y pleins de choses que tu ne peux pas te permettre de faire.

"il n’y a aucune amertume avec Tal"

Bobby Six : Rencontre pour la sortie de French Remix Series son nouvel EP
5) Il y a quelques années, tu as travaillé avec Gary Fico sur le titre « I Like That » mais aussi avec Tal sur une reprise du titre « Un Autre Monde ». Aujourd’hui les deux sont signés en major, grâce à leur collaboration avec toi et pourtant jamais ton nom n’est cité. Aujourd’hui es tu encore en contact avec eux, et as-tu de la rancœur, sur ce qui pourrait être du mépris ?

Je ne suis plus en contact avec eux mais il n’y a aucune amertume avec Tal, c’est Gary qui en 2008 me l’avait présenté car je cherchais une chanteuse pour une des mes chansons que j’avais écris intitulé « Un autre monde » la rencontre s’est faite simplement on a fait un super titre et moi j’en suis resté là car 1 mois après je partais pour Montréal. J’ai appris peu après qu’elle avait fait écouter ce titre chez Sony Music car elle n’avait pas de démo et c’est suite à ce rendez-vous que sa productrice l’a signé, la suite vous la connaissez…. Concernant Gary c’est différent car on se connaissait depuis longtemps. J’étais déjà à Montréal quand il m’envoyait des messages pour que l’on collabore ensemble et qu’avec mon manager nous lui donnions un coup de pouce. Au départ, ce n’était pas évident car j’étais sur l’enregistrement de mon album, mais une fois rentré à Paris nous avons trouvé le temps pour faire un titre ensemble « I like That » et mon manager lui a fait une promo non-officiel en envoyant le titre à plus d’une soixantaine de DJ’s ce qui nous a valu un bon buzz et de très bon retour, sans parler du reste…. Je ne vais pas m’étaler plus longtemps sur ce sujet car il y a bien plus, mais une chose est sur c’est qu’aucun d’entre ne peut nier les faits. Alors qu’ils me renvoi l’ascenseur ou pas? Tous le monde ne sait pas faire preuve de fair-play.

6) Je sais que tu es à la fois rappeur, manager, producteur, tu es multi-casquette, déjà comment fais tu pour réussir à tout gérer, et surtout qu’elle casquette préfères tu porter ?

Réussir à tout gérer c’est une question d’habitude et surtout d’expérience, mais à ce jour je ne suis plus seul. J’ai monté un nouveau label « Virtuose City » en 2010 avec mon manager et nous avons 2 employés. Notre société est basée à Montréal et nous avons également des bureaux à Paris. Au sein du label, mon rôle est uniquement la gestion des projets autrement dit la production exécutive tel un directeur artistique. Mais il est vrai que j’ai un œil sur tout et qu’aucune décision ne se prend sans mon accord. C’est le modèle Anglo-Saxon que j’applique à mon business. Concernant mes préférences, j’aime toutes ces casquettes car cela fait des années que je travaille comme cela bien qu’avant j’étais moins structuré, je suis autant fasciné par l’envers du décor que par le métier d’artiste. Je pense que je suis un passionné qui fait du business et un businessman qui fait des choses passionnantes.

Bobby Six : Rencontre pour la sortie de French Remix Series son nouvel EP
7) Je sais que tu partages ta vie entre la France et le Canada, quel est la différence entre le marché Français et le marché Canadien ?

Il est vrai que je suis entre Paris et Montréal depuis déjà un bon moment, vu que j’ai eu mon visa je m’y installe définitivement dans quelques mois, car j’aime la vie là-bas. La différence est énorme à tout point de vue, moi je suis saoulé de la vie Parisienne et de l’étroitesse d’esprit de beaucoup de gens ici contrairement à Montréal. Le marché Québécois est beaucoup plus petit c’est un marché d’un peu plus de 6 millions d’habitants donc les scores de ventes sont moins élevés qu’en France, mais les possibilités et les opportunités sont plus conséquentes car il est beaucoup plus simple de rencontrer les gens et ce que j’aime c’est qu’on te dit « oui ou merde » on ne te fait pas perdre ton temps et ça parle en cash vu qu’on est en Amérique du Nord. Si tu gères bien ton business là-bas il est plus simple de faire de l’argent et on te fait pas chier avec le fait que tu dois être une super star pour avoir des accès et signé des deals. Alors qu’en France, on est arrivé à un stade ou tu dois quasiment tout faire tout seul et une fois que tu commences à devenir une valeur montante à plus de 500.000 vues ou plus de 50.000 fans facebook et globalement à avoir fait tout le boulot qu’une maison de disque pourrait faire avec toi, là tu peux les intéressés. Ou bien ce que j’appelle les signatures de connivences peu importe que tu es du buzz ou pas. Mais j’accepte les règles du jeu cela fait parti du système, j’en rigole souvent d’ailleurs…

un nouvel univers artistique que j’ai décidé d’appeler « Urban Touch »

Bobby Six : Rencontre pour la sortie de French Remix Series son nouvel EP
8) Maintenant que l’EP est sorti, c’est quoi la suite ?

La suite c’est la promotion intensive de mon E.P via des interviews, promo-radios, promo-clubs et certaines télés. On finalise le clip de « One Way » qui arrive très prochainement et nous sommes également sur la préparation du clip du titre « I CRY ». Le but est de concentrer nos efforts sur le net et toutes les radios numériques. Il y a aussi des scènes de prévues que j’annoncerais bientôt sur mon facebook. Vu que j’évolue dans un nouvel univers artistique que j’ai décidé d’appeler « Urban Touch » mon principal objectif est de m’imposer avec ce style.

9) Qu’est ce que je peux te souhaiter pour la suite de ta carrière ?

Ben, que ça fonctionne…..

10) La tradition sur ActuaMusic.fr, c’est que l’invité termine l’interview en s’adressant à nos lecteurs à ses fans, pour adresser le message qu’il souhaite en toute liberté, alors ces prochaines lignes sont à toi

J’invite tout simplement les lecteurs d’Actuamusic ainsi que tous les internautes à télécharger mon E.P et me découvrir en chanson, en plus c’est gratuit « LOL » donc faites-vous plaisir. Si vous aimez, ben… bienvenue dans mon univers je gère ma page donc je suis très disponible pour communiquer avec les internautes. Encore merci à Actuamusic qui me soutien depuis le début. Que l’aventure continue….Peace


Merci à Bobby Six pour sa confiance depuis plusieurs années, l’aventure ne fait que commencer.

Son EP, « French Remix Series » est disponible en téléchargement gratuit sur son site, et si ActuaMusic.fr est partenaire de cette sortie, c’est qu’il s’agit d’un EP de grande qualité, alors n’hésitez à télécharger, et en plus c’est gratuit.

Cliquez ICI pour télécharger l'EP

Francois Bertin
Rédacteur en Chef qui cherche toujours à vous permettre d'avoir le meilleur de l'information... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 22 Août 2016 - 10:50 Julie Zenatti se livre avant la rentrée !


loading...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Musique | Vidéo | L'équipe ActuaNews.fr | Concours | Interview | Partenaires | Not Bed TV | Recrutement | Télévision | People | Ciné | Spectacle | Radio | classement | Classement | infolites


loading...













News Les PLus Lues








Plus de likes gratuitement