Connectez-vous S'inscrire
ActuaNews.fr


Dirty Diary : Rencontre avec le groupe Pop-Rock de demain…(Interview)

4 Avril 2012 - 17:30

Depuis plusieurs mois le groupe Dirty Diary souffle un vent de folie sur le toile, et ce n’est que le début, car de grands projets arrivent, et avec un grand plaisir que nous sommes partis à leur rencontre, pour découvrir qui sont ses demoiselles, et surtout pour comprendre ce qu’elles nous réservent…


Dirty Diary : Rencontre avec le groupe Pop-Rock de demain…(Interview)
Si vous nous suivez régulièrement, vous avez déjà découvert Dirty Diary, le nouveau groupe français de Pop-Rock, formé de deux demoiselles loin d’être inconnues, puisqu’il s’agit de Jena Lee, et Gia Martinelli. Ses demoiselles sont toutes deux habitées par la musique, et ont donc décidé d’allier leur talent et de partir pour de nouvelles aventures

Après la présentation de deux premiers titres, nous avons décidé d’en savoir plus sur elles, et sur leurs projets futurs

1) Nous connaissons d’avantage Jena que toi Gia, peux tu te présenter à nos lecteurs ?

Alors, je suis une jeune fille sympathique de 22 ans. Anciennement animatrice/journaliste chez Goom Radio. J'ai déjà un peu d'expérience dans le domaine de la musique. A 18 ans, je suis partie vivre 2 ans à Los Angeles où j''ai été engagée dans une comédie musicale. Cette période a été vraiment enrichissante. Sinon, actuellement, en parallèle du groupe, je suis aussi "comédienne voix off".


2) Qui a eu l’idée de former Dirty Diary ?

C'est venu complètement naturellement... On se retrouvait plusieurs soirs par semaine pour composer et écrire des chansons pour le fun avant tout... Et milieu 2011, on s'est rendu compte qu'on avait l'équivalent de deux albums en maquettes et mémos. On s'est dit qu'il y avait quelque chose à tenter.

"on met à nu nos sentiments, nos angoisses, nos délires, nos envies..."

Dirty Diary : Rencontre avec le groupe Pop-Rock de demain…(Interview)
3) Pourquoi former ce groupe alors que toi Jena ta carrière va très bien, et toi Gia tu étais très bien à la radio ?

Jena: "J'ai beaucoup appris et grandis en deux ans que ce soit musicalement ou personnellement. Mon public est vraiment parfait et j'ai reçu plus d'amour que je n'aurais pu l'imaginer. Mais je suis le genre de personne qui a besoin de se renouveler tout le temps. Je ne fais qu'évoluer, ce n'est pas une fin. J'ai récemment créé ma boite Dirty J (qui va du coup produire notre travail et l'éditer en France), j'ai aussi signé en gestion avec Because Publishing. Je travaille régulièrement avec eux pour les compos que je fais pour d'autres artistes. Puis j'avais besoin d'un changement comme beaucoup d'artistes à un certain moment... Avec Dirty Diary, je peux utiliser ma voix différemment. L'anglais fait ressortir une couleur plus intéressante je trouve. Aussi, je compose d'une autre manière, j'ai fait toutes les démos de mes deux albums avec piano/synthé/ordi et mes bases R&B Pop. Les maquettes de Dirty Diary sont faites avec Gia et des guitares ! J'ai confiance en nos nouvelles chansons, c'est pour ça que je prends le risque de redescendre pour mieux remonter."

Gia: Goom Radio était comme une deuxième famille, ça m'a fait mal de partir mais comme Jena, j'avais aussi besoin d'un changement. La radio est un travail difficile avec des heures pas possible, comme je passais aussi beaucoup de temps à faire de la musique... au bout d'un moment il a fallu faire un choix. J'ai choisi mon vieil amour. Ce n'est pas une décision prise à la légère ou sur un coup de tête, on a même fait des listes de "pour" et "contre". Non sérieusement, on a bien réfléchi et on connaît les risques, comme dirait Jena «on fait all-in » comme au poker.

4) D’où vient le pseudo du groupe et qui l’a trouvé ?

La vraie provenance de ce nom restera secrète. Mais par contre, très bonne question on ne sait plus du tout qui l'a trouvé!! Ca devait être en soirée, on devait être un peu high... Mais l'idée principale qu'on avait c'était: dans nos chansons on met à nu nos sentiments, nos angoisses, nos délires, nos envies, des histoires fantastiques (beaucoup), notre dédoublement de personnalité avec nos alter-égos #BatJEY et #SuperGEE...

Dans quoi se livre-t-on? un journal intime et comme on n'est pas si sage que ça « Dirty » donc Dirty Diary!



5) Question assez importante, avez-vous une maison de disque qui vous suit dans ce nouveau projet ?

Non, disons qu'on cherche un label étranger car en France, les labels ne signent quasiment plus d'artistes français chantant en anglais (même si certaines chansons de l'album seront en français et en espagnol). On va donc se débrouiller en auto-prodruction pour les sorties françaises. C'est juste que ça prend plus de temps mais au moins on est maître de notre projet. D'ailleurs notre public comprend que ça va être long... même si on se met la pression.

6) Quel est maintenant le but de ce nouveau groupe ?

Réaliser les chansons, choisir les titres définitifs de l'album, présenter le projet à des labels étrangers. Cet été nous partons trois mois aux Etats Unis pour continuer de bosser, parler anglais, faire des vidéos et faire des rendez vous avec les bonnes personnes. Ensuite, on peut très bien se retrouver au Canada si rien de bien ne se passe. On est ouverte à tous les pays.

"On a beaucoup beaucoup d'influences mais on a aussi notre "truc" à nous"

Dirty Diary : Rencontre avec le groupe Pop-Rock de demain…(Interview)
7) Quelles sont les prochaines échéances pour Dirty Diary ?

On doit partir début juillet aux Etats Unis, on va du coup faire le clip de Wonderland. Et sortir la version française en téléchargement sûrement en fin d'année.

8) Quelles sont vos influences musicales ?

On nous compare souvent à The Veronicas, c'est vrai que les groupes de deux chanteuses sont rares. Elles font effectivement parties de nos influences, avec The Runaways, Justin Timberlake, Britney Spears, Avril Lavigne, Katy Perry, Simple Plan, SUM 41, All Time Low... En prod et compo: Justin Parker, Max Martin... On a beaucoup beaucoup d'influences mais on a aussi notre "truc" à nous et c'est le mélange de tout ça qui fait des étincelles.

9) Pour vous qu’est ce qui fait la différence de Dirty Diary par rapport aux autres groupes rock déjà présents ?

On a un délire très irréel et fantastique. On invite toutes les personnes qui le souhaitent à entrer dans notre Wonderland. Cette ambiance imaginaire sera présente que ce soit dans les chansons, les clips, dans les pochettes d'album, nos futures vidéos...

On est très influencé par l'univers des séries qu'on regarde. On va d'ailleurs faire appel à des artistes illustrateurs comme Jena avait fait pour son premier album. Pour la musique, le fait qu'on écoute pas forcément la même chose fait qu'il y a quelque chose d'original dans les mélodies. Et niveau texte, on a la chance d'avoir grandi en France et d'avoir cette culture où on donne beaucoup d'importance à l'écriture. Disons qu'on n'a pas cédé à la facilité des sonorités anglo-saxonnes.

"aller au bout de nos rêves !"

Dirty Diary : Rencontre avec le groupe Pop-Rock de demain…(Interview)
10) Maintenant qu’il y a Dirty Diary, la carrière de Jena Lee est-elle finie ou simplement en pause ?

C'est plutôt une continuité. ça reste Jena LEE (avec un petit peu plus de maturité) dans Dirty Diary.

11) Qu’est ce qu’on peut vous souhaiter pour la suite ?

D'aller au bout de nos rêves ! Non, déjà de finir correctement l'album et d'avoir un bon retour du public. On croise les doigts.

12) Comme je le fais à chaque fois je vais vous laisser terminer cette interview, pour vous permettre de vous adresser aux lecteurs à votre public, comme vous le souhaiter

A tous les lecteurs d'ActuaMusic, on espère que vous allez apprécier les démos en ligne. N'hésitez pas à rejoindre notre Wonderland. Et à notre public, Dear Dirteam Diary, on vous aime fort et merci d'être là!

Signé #BatJEY & #SuperGEE


Tout d’abord nous tenons à dire merci à Gia et Jena de nous avoir accordé du temps, et d’avoir joué le jeu de l’interview avec beaucoup de franchise et de bonne humeur comme toujours

L’aventure Dirty Diary ne fait que commencer, mais est vraiment prometteuse, notamment à l’écoute des premières démos. Les filles ont donc envie de réaliser leurs rêves, et nous serons derrière elles car elles ont du talent, et leur projet a un grand potentiel.

Comme elles vous l’ont dit, entrez dans leur Wonderland, en les rejoignant sur leur compte Twitter mais également sur leur page Facebook et retrouvez toutes leurs démos sur Youtube

En attendant les nouvelles aventures de #BatJEY et #SuperGEE voici pour vous les titres Wonderland et Joe de Dirty Diary

Wonderland :



Joe:



Francois Bertin
Rédacteur en Chef qui cherche toujours à vous permettre d'avoir le meilleur de l'information... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 22 Août 2016 - 10:50 Julie Zenatti se livre avant la rentrée !




1.Posté par mj lee le 06/04/2012 17:34
salut es ce que vous aller faire un film sa m interaiserai beaucoup et j aimerai pouvoir travailler avec vous si sa ne vous gene pas voici mes coordonnées

num:0634241781
twitter:manon febvre
facebook:manon febvre
msn:manon.93200@live.fr

salut et bon courage

2.Posté par Alexia Del Duca le 17/04/2012 14:50
Facebook
wow c'est vraiment bien!vous chantez tro bien !!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Musique | Vidéo | L'équipe ActuaNews.fr | Concours | Interview | Partenaires | Not Bed TV | Recrutement | Télévision | People | Ciné | Spectacle | Radio | classement | Classement | infolites













News Les PLus Lues








Plus de likes gratuitement