Connectez-vous S'inscrire
ActuaNews.fr


France 2 coupe Les Innocents, Ben L'Oncle Soul, et CharlElie Couture, ce dernier réagit

8 Septembre 2014 - 09:17

Ce samedi France 2 diffusait l'émission Mes Copains D'Abord, mais il semblerait que la chaine s'assoit sur l'amitié, en coupant au montage plusieurs artistes, ce qui fait pousser un coup de gueule à CharlElie Couture...


Ce samedi, Omar Sy prenait le contrôle de France 2 pour l'émission Mes Copains D'Abord, où le comédien devenu animateur le temps d'une soirée, recevait des artistes sur la scène des Francofolies. Bien entendu l'émission fut enregistrée il y a quelques semaines lors du Festival, et un magnifique plateau avait été réuni pour permettre aux téléspectateurs de retrouver des artistes multigénérationnels.

Malheureusement, la production a décidé de faire un tri dans ses « Copains », et a littéralement éliminé, Les Innocents, Ben L'Oncle Soul et CharlElie Couture du programme. Ce dernier, qui sera de retour le 15 Septembre prochain avec l'album « Immortel » a tenu à réagir de la plus belle des manières, en prenant sa plume

Non, je n’ai pas menti. Je vous le jure, j’étais bien à La Rochelle le 10 Juillet dernier parmi ceux qui furent filmés pour l’émission dite « les copains d’abord ». Je m’en souviens bien, car afin d’ être à temps aux répétitions, j’avais pris la route à 5 heures du matin après un concert à Genève, pour prendre ensuite un avion à Lyon. La journée fut longue, le tournage de l’émission sur la grande scène des Francofolies avait pris du retard dés le démarrage. Ça n’en finissait pas. J’avais dû me résoudre à partir avant le plateau de parade de fin, parce que je repartais aux aurores vers Perpignan et concert à Carcassonne, avant de revenir à La Rochelle le lendemain pour mon concert. Bref, ça faisait beaucoup de déplacements et de voyages, mais l’équipe de com. avait insisté: « Il FAUT que tu y sois, c’est important ! ». Je m’étais laissé convaincre, et je ne l’avais pas regretté. C’était aussi pour moi l’occasion de voir de nouvelles paires de mes pairs, serrer des mains, et jouer devant cette grande audience estivale. Heureux de l’avoir fait, y avait plus qu’à attendre Septembre pour la diff.
Aussi, quelle ne fut ma surprise hier soir quand, arrivé à Paris quelques heures plus tôt, au détour d’un zapping, je tombe sur la diffusion de l’émission…

Je regarde le cœur battant, m’étonnant un peu de ne pas voir la moindre image des rencontres que j’ai faites en coulisse qui servaient de liens entre les séquence chantées. Mais bon, je me dis que ça va venir. Mais ça ne vient pas. Et ce qui vient, c’est le générique. Et voilà, c’est fini.

- Ben quoi ? Et moi…?
-Toi? Rien, j’te dis, c’est fini, t’y es pas. Point. Fin du générique donc et « l’Avion sans ailes » ne figure pas au programme.
What ? Mais pourquoi ?
Je vous avoue que je suis un peu abasourdi. J’ai la gorge sèche. Lessivé. Me voilà effacé. Javel. Je n’existe pas.
Comme si le poids des années me revenait sur les épaules, soudain, je suis mort. Mort de fatigue. Dans le jetlag. Je me sens décalé. Qu’est-ce que je fais là ?

Je deviens parano. Y a-t il eu un problème technique? Non, ceux avec qui je travaille avaient revu l’enregistrement de ma prestation après le tournage, et m’avait dit que c’était super bien réalisé ? Je me souviens aussi d’un type de la maison de disque me disant enthousiaste: « Les gens vont comprendre qui tu es, magnifique, je suis certain que ça va te remettre en selle »… Tu parles. Mon pied a dû rester accroché à l’étrier en descendant, car maintenant j’ai la tête qui cogne sur le sol, et le cheval galope en même temps que le générique dans lequel mon nom n’apparaît pas.

Je ne suis pas là souvent. On peut pas me reprocher de squatter les programmes. Alors, qui donc n’aime pas ce que je fais au point d’évacuer les 3 minutes 40 de ma chanson, sans aucun scrupule ? Morgane, la production ? Ou bien le patron des Francofolies ? Ou bien quelqu’un de France 2 ?

Certainement quelqu’un pour qui je suis une denrée négligeable…

Ce n’est pas Omar (Sy) qui m’a tué, c’est quelqu’un d’autre, quelqu’un qui a jugé que je pouvais disparaître sans laisser de trace. Hop, à dégager, sans importance. « Ecoute coco, on a des contraintes commerciales, l’émission est trop longue, Couture, on le vire ! »
Oh ! Je ne suis pas le seul : « Les innocents » et « Ben l’Oncle Soul » que j’ai vus là-bas et deux ou trois autres sont aussi passés à la trappe. J’imagine que ces artistes doivent ressentir la même chose que moi, ce qu’on appelle de la tristesse.
J’ai passé quelques coups de fils, et on m’a appris à ma surprise que TF1 avait diffusé le même soir un portrait tourné il y a quelques jours à mon atelier…

Allez, on va dire que ça compense un peu : il n’était pas dit que ce jour-là je serais « totalement » absent du PAF !
Je suis revenu ici plein d’énergie pour défendre le beau disque « ImMortel », mais là, Pif, je viens de prendre un méchant coup derrière la nuque, et je ne sais même pas à qui en vouloir, c’est comme ça. C’est la vie des médias. Je l’ai déjà vécu.
Mais pour sûr, ce soir, on me rappelle bien qu’il ne faut jamais y croire et se faire des illusions,
Oui ce soir, je le suis en deux mots :

« Im Mortel ».

CharlElie
Sept 20XIV


Une fois encore bravo à France 2 qui prend soin de nos artistes, et qui les met toujours en valeur, surtout aujourd'hui où les émissions musicales sont légions...

Francois Bertin
Rédacteur en Chef qui cherche toujours à vous permettre d'avoir le meilleur de l'information... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 12:20 Justin Bieber en concert unique à Lille en 2017



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Musique | Vidéo | L'équipe ActuaNews.fr | Concours | Interview | Partenaires | Not Bed TV | Recrutement | Télévision | People | Ciné | Spectacle | Radio | classement | Classement | infolites





















Plus de likes gratuitement