Connectez-vous S'inscrire
ActuaNews.fr


House Bless Mosimann!!

8 Février 2011 - 14:48

Le coup d'envoi de la nouvelle tournée de Quentin Mosimann baptisé "House Bless Tour" a été donné dimanche soir à l'Alhambra, grande et belle salle de Paris et bien entendu j'y étais pour vous et pour la rubrique L'oeil d'Anne-Sophie


House Bless Mosimann!!
Cette date, qui pour moi, comme pour beaucoup, était attendue depuis longtemps, est enfin arrivée. Évidemment quand on passe un bon moment c'est toujours trop court et là ce fut vraiment très court.

Ayant prit le virage de l'électro, notre Artiste a un peu délaissé la scène, mais nous avons eu la preuve dimanche que Mr Mosimann est un homme de planches. Une fois le rideau levé il s'empare de l'espace en quelques minutes et soulève les spectateurs d'une façon extraordinaire et nous transcende au moindre geste, sourire, pas de danse, son.

Un concert très riche en émotion, auquel personne ne s'attendait. Le public venu des 4 coins de France, Suisse, Belgique et Corse [Oui je suis au courant que la Corse c'est la France mais j'ai envie de montrer la différence ;-)] avait réservé un très bel accueil au petit prodige.

Pour cette date là, le Mozart de l'électro n'avait rien annoncé. Par conséquent lui si cachotier à réussi à nous surprendre tout le long du concert et du début à la fin le suspens est resté entier.

Quel show! Je reste toujours étonnée de l'imagination de ce "gosse". Où trouve-t-il ces idées?
Les anciens titres sont retravaillés d'une façon très propres, les classiques deviennent électro, les morceaux d'électro jouer en temps normal en discothèque deviennent des acoustiques et la salle se laisse transporter dans un flot de notes au rythme des BPM ( Battement Par Minute).

Nous avons eu le droit à de pures moments de folies, des morceaux sortis d'un cornet surprise. Ainsi après avoir interprété "Golden Boy", "Toc Toc" et autres titres de l'album "Exhibition" en mi chanté mi électro nous passons à un beau flashback. Retour sur "Chercher le Garçon", "Carpe Diem", "Coexist" et bien d'autres qui rappellent les souvenirs passés et qui nous montre bien les réels progrès, le travail acharné, caché derrière cette nouvelle tournée pour nous offrir le plus beau résultat possible.

House Bless Mosimann!!
Puis la tant attendue session acoustique. Le calme se fait, les poils se dressent, les mains se crispent, le coeur palpite. Une guitare, un piano et sa voix, sans aucune fioriture juste de la simplicité.
Qui, mis à part l'ingénu Quentin aurait eu l'idée d'inverser les choses?? Quand l'électro se fait calme cela donne un "Alors on danse?", un "Love Is Gone", "Gotta Feeling", "No Stress", et autre remix vocal de "Duck Sauce" avec un beau retour de la salle pour les "houhouhouhou".

"What Did I Say" a refait surface et nous avons eu le privilège, l'honneur, la joie d'entendre pour la première fois le fameux "Gainsbourg 0-10" issu de l'album Exhibition, qui jusqu'à ce 6 février n'avait jamais été joué sur scène. Finalement avoir patienter près d'un an pour découvrir ce titre en live, ca valait vraiment le coup d'attendre.

Puis le Dj a refait surface transformant la salle de concert en dancefloor géant. De sauts dans la foule aux remix, des choeurs du public aux aigus qu'il a chanté, il y en avait pour tous les goûts et tous les âges.

C'était un réel plaisir de le revoir "en haut de l'affiche", une impression de concert intimiste malgré les 1000 places contenue dans la salle pleine pour l'occasion; il était souriant, rayonnant, heureux d'être là, de partager son art avec nous, épanouie...

Avant dernier rappel avec le titre "Il y a je t'aime et je t'aime" qui fait toujours son effet, même si là encore surprise puisqu'il est resté sur scène contrairement à toutes les autres fois où il chantait dans le public. Le jeune homme s'assagit d'un côté pour devenir libéré de l'autre.

Pour clôturer le tout, après nous avoir fait patienter, voici venu le temps non pas des rires et des chants quoique, mais du nouveau morceau de Quentin "All Alone" en duo avec... lui même pour l'événement .... Même si tout le monde a sa petite idée sur ce fameux Featuring, que des noms circulent je ne dirai rien tant que le principal intéressé n'aura pas lâché le morceau. Une chose est sûre, la mélodie comme les paroles restent en tête, titre très accrocheur, futur tube en devenir; Ce jeune n'a vraiment pas fini de nous étonner et nous divertir.

Ce fut un feu d'artifice de sons, lumières, surprises ce soir du 6 février à l'Alhambra que nous à offert Quentin Mosimann. Merci à lui de faire partager son talent.

"Je le dis et j'insiste Quentin Mosimann est réellement un ARTISTE".

Pour suivre l'avancée du nouveau single "All Alone" et vous faire votre idée de la chanteuse qui l'accompagne c'est ICI mais également sur son Facebook

Pour ceux et celles qui n'ont pas eue la chance de pouvoir se rendre à l'avant première voici les 2 prochaines dates. N'hésitez surtout pas en plus ce sont des concerts gratuits avant l'arrivée prochaine d'autres dates.

House Bless Tour : 29/04 à Besançon
14/07 à Denain


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 14 Septembre 2011 - 11:01 Pierre Suppa ou l'art du "Romantisme Anonyme"



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

L'Arrach'TOur votre WebSérie de l'été | L'oeil d'Anne So' | Single | Live Report | Concert | Clips | Album | Chronique













News Les PLus Lues








Plus de likes gratuitement