Connectez-vous S'inscrire
ActuaNews.fr


"L'Equilibre" de Kyo: verdict sur l'album du grand retour

21 Mars 2014 - 08:30

Ce jeudi 20 mars 2014 une poignée de privilégiés a pu écouter en exclusivité le nouvel album de Kyo dont la sortie est prévue pour le lundi 24 mars. Actuanews.fr vous rend son verdict sur cet opus TRÈS attendu!


C'est dans la grande salle du Yoyo à Paris que s'est déroulé ce jeudi un événement attendu depuis plusieurs années par la poignée de fans qui s'y trouvait: enfin nous allions entendre le nouvel album de Kyo! Après 10 ans d'absence, Benoit Poher, Florian Dubos, Fabien Dubos et Nicolas Chassagne, soit Ben, Flo, Fab et Nico pour les intimes, ont enfin décidé d'offrir à leurs fans un quatrième album original très attendu. Sur 60 chansons composées, une quarantaine ont eu droit à un texte et 17 ont été enregistrées en studio pour finalement n'en garder que 12. La crème de la crème? Sans doute... En tout cas, nous ne ferons pas de mystères plus longtemps: la formule fonctionne encore et nous a (une fois de plus) séduits.

Le morceau POUPÉES RUSSES, que Ben aime beaucoup, ouvre l'album. Le chanteur nous assène un texte riche aux sonorités rêches. "Dans la vie il y a..." et les énumérations s'enchaînent sur un débit rapide. Le refrain s'envole et l'on retrouve le son du Kyo d'antan, avec peut-être encore plus de force, sur un arrangement plus riche. Un pont de guitares et batterie introduit d'emblée les sonorités rock que l'on retrouvera tout au long de l'album. De temps en temps, le texte s'autorise des clins d’œil au passé: "Il y a parfois des come-back, parfois des ruptures", ou encore le titre du précédent album "300 lésions" qui est carrément repris dans les refrains. La fin est brutale, mais l'introduction de cet album est définitivement très réussie.

En deuxième position, on retrouve tout naturellement LE GRAAL, premier single sorti un peu plus tôt cette année. Que dire de plus si ce n'est que le riff de guitare donne au morceau une sonorité un peu plus funk et unique dans l'album. Les paroles du "Graal" sont bien-sûr un autre clin d’œil à la réalité de nos quatre acolytes qui, après 10 ans d'absence, reviennent et tentent de reprendre leur carrière exactement là où ils l'ont laissée. Une sorte de "quête", en effet, pour "la jeunesse éternelle" comme le chante si bien Benoit Poher. Pour l'instant, nous dirions qu'ils l'ont plutôt trouvée!

Troisième piste, L’ÉQUILIBRE, qui donne son nom à l'album. Deuxième chanson dévoilée en exclusivité depuis plusieurs mois, sa sortie en single s'est vue accompagnée d'un clip magnifique que l'on vous conseille de découvrir si ce n'est pas déjà fait. Cette première ballade sur l'album est un véritable coup de coeur. On y retrouve l'atmosphère sombre et mélancolique de Kyo portée par un texte ciselé au vocabulaire riche et précis, tout en restant simple. Ben nous raconte une histoire. Dans les mots comme dans la musique, la montée en intensité à la toute fin est particulièrement poignante et réussie. Encore tout bon.


Le quatrième morceau est ENFANT DU SOLSTICE, un autre titre auquel tient beaucoup Benoit Poher. Les premières notes s'élancent dans les aigus comme une ritournelle puis vient une batterie lourde. Là aussi, le débit du texte est rapide et l'arrangement musical est riche, malheureusement on ne comprend pas toutes les phrases mais l'on croit comprendre qu'il s'agit (encore) d'une histoire d'amour malheureuse. Comme souvent dans ses paroles, Ben imagine son amante dans les bras d'un autre "Tu penses à moi sous sa douche...".

Pour le cinquième morceau, c'est Florian Dubos (Flo!) qui prend le micro. LES VENTS CONTRAIRES a pourtant bien été écrite par Ben. La voix de Flo est plus chaude, plus posée, c'est d'ailleurs souvent lui qui est choisi pour entonner les morceaux les plus calmes, déjà sur Le Chemin avec "Tout reste à faire" ou encore "Révolutions", "Je te rêve encore" et le sublime "Assaut des regards" sur 300 Lésions. Comme ces précédents titres, LES VENTS CONTRAIRES est une chanson calme mais très intense, très émouvante. La mélodie est belle, les guitares acoustiques sont rejointes par des cordes tandis que Florian chante "Cherchez l'erreur quand on a le cœur exposé, explosé aux quatre coins du globe"... Encore cette thématique du chagrin d'amour certes, mais ça leur va si bien!

NUITS BLANCHES est la sixième piste. Là encore, "l'amour est une drogue dure" pour Ben mais le morceau a un côté plus électro, légèrement plus dance qui colle parfaitement avec la thématique des nuits blanches dont Benoit Poher a "encore le goût" sur ses lèvres... Le refrain, porté par des choeurs de "oh", est très efficace. Fabien nous a confié après l'écoute qu'il aimait particulièrement ce morceau. On acquiesce.

Un rythme syncopé de percussions lourdes ouvre XY, la septième chanson de l'album. On se doute que le titre est une référence aux chromosomes X et Y qui déterminent le sexe d'un enfant, mais l'on ne parvient à saisir que quelques phrases éparses dans ce morceau aux arrangements très riches encore une fois. Parmi ces phrases: "l'amour ne tient qu'à un fil" (tiens donc!) et une répétition lancinante d'un "comme l'on..." pour construire le refrain. Une chanson à l'univers un peu plus électro-rock.

MADONE s'enchaîne ensuite à la huitième position, il s'agit d'un morceau beaucoup plus calme à la thématique un peu plus obscure, encore une fois la mélodie est belle et efficace.

Neuvième chanson: RÉCIDIVISTE. Un très bon morceau qui allie à la fois un texte sombre et une rythmique électro très présente, avec des breaks pour annoncer chaque refrain. "De toute façon je ne respire que la corde au cou" chante Benoit Poher, l'image est à la fois belle et cruelle.

ON SE TOURNE AUTOUR est la chanson suivante, piste 10. Inutile de préciser qu'une nouvelle fois, le texte parle d'amour. On retrouve même les thèmes déjà abordés dans leur ancien morceau "Je Saigne Encore", c'est à dire ces visions de l'être cher dans les bras d'un autre qui hante décidément toujours Benoit Poher. Sauf que le texte a éminemment gagné en maturité depuis l'album Le Chemin: "Tes jambes qui s'écartent à la chaleur d'un autre"... Les couplets sont vibrants, et le refrain s'envole grâce aux choeurs. Quelques notes de piano à la fin sont vraiment une respiration au milieu de cet album qui met plus à l'honneur les guitares.

La onzième piste est peut-être notre troisième coup de cœur après "L’Équilibre" et "Les Vents Contraires", il s'agit du morceau WHITE TRASH. Dès les premières notes, les couplets nous accrochent. L'ensemble est riche, très efficace et fait la part belle aux guitares. Le refrain est peut-être légèrement moins réussi que les couplets, notamment à cause du texte qui nous échappe à moitié, mais la chanson en elle-même reste l'une des plus remarquables de l'album.

Le dernier morceau enfin, LA ROUTE, est chanté par Flo, un peu comme d'habitude puisque c'était déjà sur sa voix que s'achevaient Le Chemin et 300 Lésions. LA ROUTE est sans doute la chanson la plus touchante de l'album. Le texte, écrit par Florian Dubos cette fois-ci, déborde de sincérité, de simplicité et d'émotion. Une chanson à la fois sobre et puissante, puisqu'elle touche l'auteur personnellement. Sur le refrain, les voix se mêlent en un choeur très beau qui entonne comme une prière des paroles évocatrices "De l'au-delà, du haut de là-haut". Une mélodie céleste qui nous berce en douceur et nous ramène délicatement à la dure réalité: ça y est, l'album est fini.

Verdict de cette première écoute: un album réussi qui réjouira à la fois les anciens fans et saura sans doute en séduire de nouveaux. Dans sa globalité, L’Équilibre synthétise d'une part le côté pêchu et efficace du Chemin et d'autre part la maturité des textes et des arrangements de 300 Lésions. Rien de très nouveau sous la lune, mais rien de décevant non plus. Cette formule 2014 devrait très bien fonctionner, en tout cas c'est avec un immense plaisir que l'on retrouve Kyo cette année. Même après 10 ans d'absence, ces quatre talentueux garçons insufflent aujourd'hui encore un vrai vent de fraîcheur et de rock dans le paysage musical français.

Retrouvez l'album L’Équilibre dans les bacs et en téléchargement légal dès le lundi 24 mars 2014

Manon Raineri
Passionnée de musique bien-sûr, mais aussi de littérature, de cinéma, d'histoire et de patrimoine,... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 11:00 Eddy Mitchell prépare un album de duos


loading...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

L'Arrach'TOur votre WebSérie de l'été | L'oeil d'Anne So' | Single | Live Report | Concert | Clips | Album | Chronique


loading...





















Plus de likes gratuitement