Connectez-vous S'inscrire
ActuaNews.fr


Laetitia Dana se confie à ActuaMusic...(Interview)

18 Décembre 2012 - 10:20

Après avoir été notre coup de coeur au printemps dernier, Laetitia Dana a su encore une fois nous surprendre avec son second single, c'est pourquoi nous avons décidé d'aller à la rencontre d'une artiste au grand coeur, et très simple pour une interview à découvrir sur ActuaMusic.fr...


Laetitia Dana se confie à ActuaMusic...(Interview)
Nous l'avons connu avec le titre Courant D'Air, qui nous a littéralement soufflé, elle a su nous faire fondre avec son second single Meanness & Profit, elle, c'est la divine Laetitia Dana et nous n'avons pas résisté au plaisir d'aller à sa rencontre pour découvrir qui se cache derrière cette voix et cet univers magnifique...

1) Depuis quelques mois ton nom circule de plus en plus, déjà deux singles de sortis et une promo qui se charge, comment vas-tu avec toutes ses choses s’accélèrent ?

Tout va bien, c’est un grand plaisir. Il y a beaucoup d’effervescence autour de ma musique, ça me booste à fond, en plus de ça l’actu scénique augmente, c’est donc une période très "enchantante" et très motivante.

2) Ton nom circule de plus en plus dans les médias, mais finalement, on te connait très peu. Peux-tu nous expliquer ton parcours ?

Je me suis lancée dans la musique très tard. J’ai arrêté mon petit train-train de chargé de communication en 2009, et c’est là que j’ai décidé que je ferais de la musique, mon métier. Au début j’ai fait mon petit bout de chemin un peu dans tous les sens, car il a fallu que je trouve mon style. J’ai enchainé les petites scènes où j’oscillais entre la Soul pure, le Jazz et le Hip Hop, avant de trouver mon identité qui réunit les trois. Aujourd’hui ça commence à fonctionner, et certainement au fait d’avoir trouvé mon propre style, de l’assumer pleinement, chose que je ne faisais pas au début

3) On te découvre sur un titre très coloré qu’est Courant D’Air, aujourd’hui on te retrouve sur Meanness & Profit plus soul. Est-ce une volonté de ta part de choisir deux titres totalement différents pour montrer les facettes de ton univers ?

C’est complétement volontaire. Meanness & Profit c’est la meilleure des transitions entre le Français et l’Anglais, une transition bien soft, qui apporte un esprit plus anglophone, et plus engagé. Avec la sortie de ce second single, c’est une occasion pour moi de ne pas m’enfermer dans une case et c’est aussi la façon de présenter un peu plus ce que je sais faire, et donner un avant-goût de mon album.

4) Un premier titre en Français, un second en anglais, la France est cadenassée par les quotas, alors n’as-tu pas peur de te ferme la porte de certaines radios ?

Oui c’est possible, mais je t’avoue que je ne pense vraiment comme ça. Malgré ce qui se passe dans le métier, je sais très bien qu’il y a des quotas, mais si je commence à penser comme ça, je vais me mouler et aseptiser ce que je fais, et je n’ai vraiment pas envie de faire ainsi, sinon j’aurais fait la Star Ac ou la Nouvelle Star.

Je pense que l’on peut être un artiste Français et réussir à faire avec le système, et il y a quelques artistes qui ont démontré brillamment que c’était possible, comme Lilly Wood And The Prick, Imany, ou d’autres et démontrent qu’il est possible de ne pas s’enfermer dans des cases.

Après je respecte aussi les règles, car j’ai aussi des titres en Français, il y a donc de quoi assouvir le quota des radios, mais il y a aussi, ce que j’aime profondément, des titres en anglais, car la plupart de mes influences sont anglophones.

Laetitia Dana se confie à ActuaMusic...(Interview)
5) Justement tu me parles d’influence, toi qui arrive à allier le Hip Hop, le Jazz et la Soul, quelles sont tes influences ?

Elles sont multiples justement, les principales viennent des trois styles que tu viens de citer. Dans un style Soul moderne, j’aime Erykah Badu, Lauryn Hill, dans le jazz, et surtout dans le côté instrumental, je pense tout de suite à Miles Davis, Thelonious Monk. Voilà les principales influences que j’ai voulu mettre en avant sur mon projet.

Sinon à côté de ça, j’écoute beaucoup d’électro, de la Deep House, de la House Clubbing, je ne suis vraiment pas raciste en musique.


6) Comme on a pu l’évoquer avant, réussir en musique, ce n’est pas simple du tout, mais qu’est ce qui fait que toi tu peux y arriver, et surtout qu’as-tu en plus que les autres n’ont pas ?

Je pense qu’un artiste fait ses preuves sur scène, et c’est encore plus le cas maintenant, et pour ma part, je pense qu’il se passe vraiment quelque chose en Live, j’ai la chance d’avoir un public qui me suit, et de plus en plus nombreux, donc je vois que ça prend. Je te rassure je ne suis pas dans mon délire avec un trip : « Je suis dans ma musique je fais ce que je veux », c’est vraiment le public qui me porte, qui me donne des ailes, et cela me montre que j’ai bien fait de me lancer là-dedans, et cela me donne encore plus confiance pour la suite.

La scène c’est comme ma maison, c’est aussi là que j’ai puisé ma force, et j’ai toujours hâte d’y retourner, sans aucun trac, avec un peu de pression bien sûr, quelques minutes avant de monter, mais une fois que je suis sur scène, j’y suis bien mieux que dans mon lit. Mon leitmotiv c’est vraiment la scène, et quand je vois la réaction du public, je pense avoir ma place sur la scène musicale française.


7) Je ressens une véritable envie, et surtout une hâte de retrouver la scène…

Mais complètement, j’ai trop hâte d’y être. Je me sens vraiment mal, quand pendant 2 ou 3 semaines je n’ai pas de scène.

8) Là actuellement en promo, tu dois t’ennuyer ?

Non pas du tout. Et puis comme j’ai encore la main sur mon projet, j’apprends à gérer et façonner mon image, je m’occupe de mon site internet, et ça donne beaucoup de travail, et puis comme l’album n’est pas fini, il y a encore beaucoup de boulot dans l’envers du décor, je n’ai pas vraiment le temps de m’ennuyer, mais c’est vrai que la finalité de tout ça, c’est de tourner un maximum

9) Donc déjà deux titres de dévoilés, dans deux styles différents, des sonorités différentes, un univers différent, mais à quoi doit-on s’attendre pour tout l’album à venir ?

Une explosion de couleurs, un espèce de feu d’artifice de style et de genre, et je pense que l’essentiel dans un album, c’est d’avoir une ligne conductrice, et là c’est moi en toute modestie, en interprétant, en essayant de donner des émotions, en tentant de faire parler mes influences, tout en gardant une certaine cohérence.

Laetitia Dana se confie à ActuaMusic...(Interview)
10) En alliant le Hip Hop, le Jazz et la Soul tu as presque inventé un nouveau courant. Comment le nommerais-tu ?

Oh ! C’est une question piège. (Longue hésitation) Le « Danaïsme »

11) Maintenant que l’on connait mieux l’artiste, on va s’intéresser à la jeune femme, peux-tu nous dire ce que tu écoutes le plus actuellement ?

Il y a une nouvelle scène électro qui émerge de plus en plus, et qui fusionne énormément avec la Soul, ce qui rend le mélange limite « Constéllaire », avec des sons un peu perchés, où les voix sont très très produites, et ça j’adore, comme Disclosure, James Black. C’est vraiment ce que j’écoute le plus en ce moment.

12) Et si tu devais mettre en avant l’un de tes derniers coups de cœur, lequel choisirais-tu ?

Pour moi ça reste un son de Disclosure, il s’agit du titre Latch feat Sam Smith. Pour moi c’est juste une tuerie. Je l’écoute sans cesse, ce son me suit partout en ce moment.

13) Il parait que l’on a tous une musique qui nous correspond, peux-tu nous dire le titre qui te définit le mieux et nous dire pourquoi ce choix ?

Je pense que je serais Jérusalem de Lauryn Hill, par ce que ce titre reflète parfaite les problèmes géopolitiques, les problèmes religieux du moment. Jérusalem reste un symbole, et c’est quelque chose qui m’affecte en ce moment, me considérant comme une citoyenne du monde, je pense qu’il faille juger l’homme en tant que tel, et pas à travers leur croyance, et ouvrir son esprit à l’image de la grande Jérusalem.

14) 2013 arrive à grands pas, qu’est-ce que je peux te souhaiter pour la nouvelle année et pour la suite de ta carrière ?

J’espère toucher un maximum de personnes, et pourquoi réussir à dépasser toutes les frontières, j’espère que ma musique sera sans frontière, à l’image de fans que j’ai déjà en Chine, en Russie au Japon, alors espérons que je puisse inonder des oreilles du monde entier avec ma musique et avoir le succès qui va avec, et de faire plusieurs albums pour avoir une belle discographie.

15) La tradition veut sur ActuaMusic.fr que ce soit l’invité qui termine l’interview, alors je vais te laisser t’adresser librement à nos lecteurs, à tes fans, tu es libre de délivrer le message que tu souhaites

Je voudrais d’abord remercier tous mes fans, tout le public qui me suit sur les réseaux sociaux, je te remercie toi François et ActuaMusic.fr de permettre à de jeunes artistes de pouvoir être mis en avant, merci à tous, et surtout passez de très bonnes fêtes de fin d’année.

Merci à Laetitia de nous avoir accordé de son temps et surtout d'avoir joué le jeu avec tant de simplicité, d'humour et de bonne humeur.

Le nouveau single de Leatitia Dana "Meanness & profit" est toujours disponible sur les plateformes de téléchargement en cliquant ICI

Restez connecté avec Leatitia en le rejoignant sur sa Page Facebook et sur son Compte Twitter

Pour le plaisir voici pour vous le clip de Meanness & Profit


Francois Bertin
Rédacteur en Chef qui cherche toujours à vous permettre d'avoir le meilleur de l'information... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 22 Août 2016 - 10:50 Julie Zenatti se livre avant la rentrée !


loading...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Musique | Vidéo | L'équipe ActuaNews.fr | Concours | Interview | Partenaires | Not Bed TV | Recrutement | Télévision | People | Ciné | Spectacle | Radio | classement | Classement | infolites


loading...













News Les PLus Lues








Plus de likes gratuitement