Connectez-vous S'inscrire
ActuaNews.fr


Leurs Voix pour l'Espoir 3, une soirée riche en musique et en émotions à l'Olympia !

22 Septembre 2014 - 09:30

Pour la 3ème année consécutive, Leurs Voix pour l'Espoir, le concert organisé par Laurie Cholewa, a déposé ses valises à l'Olympia le 18 Septembre dernier. Ce concert en faveur de la recherche contre le concert du pancréas permet tous les ans de récolter des fonds pour l'association ARCAD. ActuaNews revient sur cette soirée riche en tous points !


Le jeudi 18 Septembre, nous avons eu la chance d’assister au concert « Leurs voix pour l’espoir » à l’Olympia.

Cette soirée, rappelons-le, est organisée tous les ans par Laurie Cholewa en faveur de l’association « ARCAD » qui lutte activement contre le cancer du pancréas.

Le rideau rouge de la salle parisienne mythique s’ouvre vers 20h30 sur Julie Zenatti et Sofia Essaïdi, c’est d’ailleurs cette première qui entonne les premières notes de la chanson « Famille » de Jean Jacques Goldman, bientôt suivie par tous les artistes qui rendront cette soirée magique.

La dernière phrase de cette jolie collégiale est chantonnée par l’initiatrice de cet évènement devenu annuel, Laurie Cholewa … « Qu’il vous protège, s’il vous entend » …

Laurie Cholewa, organisatrice
Laurie Cholewa, organisatrice
Une belle soirée s’annonce donc, un grand nom, un artiste généreux, Dave vient mettre le feu à l’Olympia en reprenant pour l’occasion ces plus grands standards. « Vanina » met tout le monde d’accord, le public est debout et en redemande.


L’émotion empreinte les lieux quand Mickaël Miro et Olympe reprennent avec justesse et sobriété « Qui a tué grand-maman » … Quelques lumières illuminent la salle, la magie s’installe.

Une magie qui perdure puisque Bénabar rejoint la scène et interprète « Le regard », son nouveau single, installé au piano. Un vrai moment de grâce et de tendresse. La poésie de ce grand chanteur inonde les lieux le temps d’un « effet papillon » partagé avec un public conquis.

Julie Zenatti et Amir
Julie Zenatti et Amir
Une soirée riche en rebondissements puisqu’un duo de charme emmène ensuite le public dans les méandres des sentiments amoureux. En effet, Julie Zenatti partage sa chanson « Je voudrais que tu me consoles » avec Amir. Quelques mots terminent ce moment fort, la chanteuse nous rappelle que l’association « Arcad » a besoin de nous …

Renan Luce fait son apparition avec sa guitare, « la boîte » nous livre donc ses secrets. Quelques notes suivent et « La lettre » fait à nouveau un beau voyage dans cette salle remplie de générosité.

« Leurs voix pour l’espoir » nous plonge dans la diversité et le public est ravi d’accueillir « Black M » le temps de quelques rimes.

Joyce Jonathan lui succède pour quelques notes de philanthropie entre deux répétitions pour « Danse avec les stars ».

Un artiste émouvant et sincère empreinte ensuite le piano de Vincent Bidal pour nous interpréter un titre choisi pour l’occasion. Yves Duteil enchante toujours autant le public, l’émotion est palpable.


Une dernière artiste avant un moment de pause, Sofia Essaïdi nous charme sur « Unforgettable » avec son charisme naturel et ferme donc cette première partie d’une soirée riche en émotion.

Christophe Maé
Christophe Maé
La soirée reprend avec un grand monsieur, Michel Fugain nous interprète quelques uns de ses plus grands succès.

Le public se lève pour acclamer l’arrivée de Christophe Mae, venu partager ces jolis moments d’altruisme avec les spectateurs ravis. La salle tombe sous le charme avant d’accueillir le crooner, Dany Brillant pour quelques notes intenses.


Julie Zenatti
Julie Zenatti
Michaël Miro revient ensuite pour un duo sur « Love is all » avec Tibz avant de laisser place à un moment d’émotion et de douceur puisque Julie Zenatti revient, avec son charme naturel nous interpréter son nouveau single « D’où je viens ». La salle se remplit d’étoiles lumineuses, les yeux de l’artiste scintillent.

Amandine Bourgeois rejoint la scène pour « La ballade de Jim » avant de céder la place à Amir qui reprend, pour cette belle soirée, « J’te l’dis quand même » de Patrick Bruel dans une version personnelle, mélangeant l’arabe et le français.

Louis Delort nous délivre ensuite « Outre-manche », accompagné à la guitare par son acolyte Jean.

Une chanson pleine de sens et un artiste généreux arrive, « Love life » est sur toutes les lèvres, John Mamann sourit. La soirée se termine ensuite après quelques mots d’espoir délivrés par 2 personnes atteintes présentement ou précédemment du cancer du pancréas.

Un moment à écouter …

« Happy » clôture ensuite cette superbe soirée de la générosité. Le temps de se dire que le combat continue et que nous serons tous là l’année prochaine pour aider cette superbe association.


Rendez-vous le 17 Septembre 2015 à l’Olympia pour arrêter le temps ensemble !


Julie FRICKE
J'ai 28 ans et je suis professeur de chant, j'adore la musique dans sa forme variée, et la lecture... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

L'Arrach'TOur votre WebSérie de l'été | L'oeil d'Anne So' | Single | Live Report | Concert | Clips | Album | Chronique













News Les PLus Lues








Plus de likes gratuitement