Connectez-vous S'inscrire
ActuaNews.fr


Mummenschanz : Les musiciens du silence investissent le Casino de Paris

16 Février 2013 - 09:50

Unique en son genre, Mummenschanz a marqué et marque toujours le paysage théâtral en choisissant le silence comme langage. Avec un peu de carton et de pâte à modeler, quelques rouleaux de papier hygiénique ou un morceau de fil de fer, Mummenschanz donne vie à des univers entiers, emplis de petites et de grandes histoires narrées par d’étranges figures colorées, futuristes, étonnantes… Un univers qui va venir enchanter le Casino de Paris durant plusieurs jours


Mummenschanz : Les musiciens du silence investissent le Casino de Paris
Depuis sa création, Mummenschanz a “semé ses pépites de rire sur toute la planète”. Après avoir séduit près de 150 000 spectateurs en Suisse en 2012, cette troupe légendaire a fait halte à New-York pour les fêtes de fin d’année 2012 avant d’entamer une tournée européenne.

Ainsi du 21 au 26 mai 2013 , le public français aura enfin l’occasion de les découvrir pour la première fois au Casino de Paris lors de 6 représentations exceptionnelles où Mummenschanz fêtera son quarantième anniversaire. Un spectacle culte, inclassable et unique à savourer en famille!


Mummenschanz : Les musiciens du silence investissent le Casino de Paris
Depuis sa création, MUMMENSCHANZ a «semé ses pépites de rire sur toute la planète». Après avoir séduit près de 150 000 spectateurs en Suisse en 2012, cette troupe légendaire a fait halte à New-York pour les fêtes de fin d’année 2012 avant d’entamer une tournée européenne. Du 21 au 26 mai 2013, le public français aura enfin l’occasion de les découvrir pour la première fois au Casino de Paris lors de 6 représentations exceptionnelles. Un spectacle culte, inclassable et unique à savourer en famille!

Les idées ingénieuses de cette troupe fondée à Paris en 1972 par Andres Bossard, Floriana Frassetto et Bernie Schürch, n’ont cessé de transporter les publics du monde entier. MUMMENSCHANZ est devenu plus qu’un nom. C’est une forme d’art qui a marqué le monde du théâtre et plusieurs générations, avec des numéros jamais vus, inconnus, et uniques. Un spectacle sans aucun son qui surprend, étonne, et fascine.



40 ans après sa création, Mummenschanz ne ressemble à aucun spectacle et ne peut être classé dans une catégorie bien définie. Aujourd’hui encore, la presse s’interroge : s’agit-il de comédie, de danse, de théâtre, de mime ? Quoi qu’il en soit, la performance Mummenschanz reste originale, dynamique, incroyablement dans l’air du temps. Elle surprend par le changement rapide des tableaux et par son vaste répertoire. Elle donne au public des émotions intenses et multiples. Quel que soit son âge et sa culture, le spectateur plonge dans le monde créatif de Mummenschanz, où évoluent de façon fascinante des formes bariolées et des personnages hors du temps. Les Mummenschanz s’inspirent des concerts pour leur mise en scène. Le spectacle est composé des numéros à succès qui s’articulent comme un programme musical en trois vagues : les années 70 et 80 puis après l’entracte les années 90 et 2000.

Une belle surprise attend les spectateurs à la fin du spectacle. Les quatre acteurs Floriana Frassetto , Philipp Egli, Raffaella Mattioli et Pietro Montandon apparaissent démasqués devant le public. Enfin, on peut mettre des visages sur les masques! Mummenschanz reste mystérieux. Mummenschanz rend pensif. Mummenschanz invite à rire. Aussi dans le futur ! Mummenschanz est un mythe depuis longtemps. Et ce mythe vit. Mummenschanz a toujours été un lieu pour l’imagination : deux yeux, deux oreilles, une bouche. Des masques fait de pâte à modeler, de calepin, de fil de fer ou de papier hygiénique. Voilà pourquoi on les surnomme «Les musiciens du silence», parce qu’ils font du théâtre sans paroles.

Même si de nouvelles figures se sont continuellement ajoutées, les Mummenschanz sont restés fidèles à eux-mêmes – du théâtre universel avec des mimes et des gestes. Peu importe que ce soit aux Etats Unis, à Broadway, au cirque national suisse ou sur
n’importe quelle scène de ce monde : ils envoûtent leur public avec leur langage universel. Chacun comprend les récits d’art des Mummenschanz. «Nous invitons les gens à nous suivre lors d’un voyage dans notre monde de fantaisies. Nous contons des histoires qui touchent leurs coeurs», nous dit Floriana Frassetto. Mummenschanz étonne et surprend depuis des décennies, grâce à la conception unique de son travail. Avec courage, créativité et des moyens plus que modestes (souvent des matières recyclables), la troupe ne crée pas seulement un divertissement stimulant, mais offre du bien-être, durablement. Cette forme de culture fait réfléchir le public et c’est sans doute la raison pour laquelle des générations ont été inspirées par le monde fantastique de Mummenschanz. Les artistes de Mummenschanz n’ont jamais été des «songes-creux», mais des artistes du songe. Aujourd’hui encore.


Partout où cette troupe de théâtre unique au monde se produit, elle remporte un immense succès. «Dès le levé du rideau par deux mains géantes, nous recevons une tempête d’applaudissements et les premiers rires», remarque Floriana Frassetto. Les médias partagent les réactions positives du public. «De l’art vivant» est proposé, «ce théâtre d’élite» resté jusqu’à ce jour hors du commun. Dernièrement un critique américain cite : «Who said art can’t come to life ?» , «Qui a dit que l’art ne pouvait pas devenir vivant ?»

L’HISTORIQUE

Mummenschanz : Les musiciens du silence investissent le Casino de Paris
Paris, 1972 : naissance de Mummenschanz grâce à la tenace motivation de trois jeunes, après une période riche en enseignements dans les années soixante, et trois ans d’essais expérimentaux dans plusieurs disciplines. Les difficultés ne manqueront cependant pas, en raison aussi d’un certain déséquilibre engendré par la formation spécifique de chacun des membres. Mais peut-être que c’est bien grâce à cela et à des techniques modernes que le trio parvient à donner un caractère nouveau au jeu de masques. C’est la naissance de l’alternative au traditionnel Pierrot lunaire (le poétique clown blanc conteur d’histoires), à la pantomime narrative sophistiquée à visage blanc (où tout est fictif), ou encore à l’expressivité de la danse classique.

En dix ans de travail d’expérimentation et de recherches créatives, caractérisés par une grande passion pour la comédie, en se produisant sur les scènes nationales et internationales (y compris Broadway de 1977 à 1979), la troupe Mummenschanz est parvenue à franchir la porte des plus grands théâtres du monde. Après la disparition prématurée du co-fondateur et regretté ami Andres Bossard (1992), les années suivantes voient la conception de programmes plus complets, le développement des techniques de masques et de jeu et l’élargissement du répertoire, qui inclut désormais plus de cent numéros. La forte demande du public et l’obligation de respecter les exigences du puissant Syndicat américain du théâtre, ont constitué l’élément déclencheur d’une tournée mondiale de cinq ans (1999 - 2004), qui a nécessité la création de deux troupes : la première assurait les représentations américaines, la seconde jouait en Europe.


Voilà quatre décennies que la ‘linguistique’ du silence Mummenschanz n’a cessé de se développer, indépendamment de la quintessence du théâtre de masques contemporain. Les ‘histoires’ que Mummenschanz raconte sont purement visuelles. Aucun accompagnement musical, aucune scénographie. Uniquement des objets, des objets-masques; uniquement des corps, des objets-corps en mouvement sur fond noir - paralangage ludique pouvant être universellement compris. De la passion, un élixir de longue vie, quelques fils d’argent: les co-fondateurs Bernie Schürch et Floriana Frassetto, infatigables voyageurs et connaisseurs du monde, perpétuent la légende Mummenschanz. Point en sages, mais en magiciens de ce silence qui estompe la lourdeur du quotidien et ravive le coeur des gens.

LE RETOUR DE MUMMENSCHANZ EN FRANCE

Mummenschanz : Les musiciens du silence investissent le Casino de Paris
Créé en 1972 en Suisse, la troupe fait sa première apparition sur une scène française à l’occasion du Festival d’Avignon. Ensuite ils se produisent à Paris à la maison belge. C’est en 2000 que Mummenschanz fait son retour en France. En octobre, leur performance est saluée par le public de la Scène Nationale de La Coursive à la Rochelle et du Centre d’Art Dramatique National de Saint–Etienne. En 2011, Mummenschanz présente le spectacle «3 x 11» dans le cadre de Paris Quartier d’Eté. C’est l’un des plus beaux succès de la programmation du festival : les 16 représentations du 20 juillet au 7 août affichent complet et la presse salue avec enthousiasme la créativité de cette troupe unique.

Du 21 au 26 mai 2013, le public français aura enfin l’occasion de les découvrir pour la première fois au Casino de Paris lors de 6 représentations exceptionnelles. Un spectacle culte, inclassable et unique à savourer en famille!

Francois Bertin
Rédacteur en Chef qui cherche toujours à vous permettre d'avoir le meilleur de l'information... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 11:10 Michel Sardou annonce son retour sur scène



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

L'Arrach'TOur votre WebSérie de l'été | L'oeil d'Anne So' | Single | Live Report | Concert | Clips | Album | Chronique





















Plus de likes gratuitement