Connectez-vous S'inscrire
ActuaNews.fr


Rencontre avec Guena LG

17 Juillet 2014 - 09:00

A l'occasion de la sortie de son EP "Momentum",nous avons eu le plaisir de pouvoir poser nos questions à Guena LG qui a décidé de commencer une carrière solo.


Rencontre avec Guena LG
Nous avons eu le plaisir d'interviewer Guena LG qui vient de sortir son premier EP solo "Momentum". Il revient sur son parcours,ses collaborations ainsi que ses goûts musicaux.

1 Bonjour Guena LG,un nouveau projet, une belle exposition médiatique, mais avant de parler de tout cela, dites moi comment tu vas?

Je vais très bien avec quelques vacances qui se destinent à l'horizon puis des dates en clubs. Il y a tout ce qu'il faut.

2 Ton nom a été associé à des artistes prestigieux, mais finalement on connait peut de choses sur toi, peux-tu nous raconter ton parcours?

Oui bien sûr.Je m'appelle Guena LG, j'ai bientôt 35 ans,j'ai commencé à enregistrer en 2001. Mon premier remix était pour Sophie Ellis Bextor puis j'ai remixé dans quelques clubs en France. J'ai eu beaucoup de chance par hasard, après j'ai commencé d'autres remix pour à nouveau Sophie puis pour Kylie puis un tel et un tel. En dix ans, j'en ai fait une cinquantaine pour un bon nombres d'artistes prestigieux. Il y a deux ans, j'ai commencé à réaliser mes propres productions. Je joue dans les clubs en parallèle à ça , j'ai eu ma propre soirée qui s'appelait "Glam As You" de 2003 à 2006 sur Paris. En ce moment je tourne un peu partout. Autrement je suis originaire de Bordeaux et je suis arrivé à Paris à l'âge de 20 ans.

3 Tu as commencé à travailler avec Sophie Ellis Bextor que tu retrouves sur ton nouveau single "Back 2 paradise", comment se sont passés vos retrouvailles?

Il n'y a pas vraiment eu de retrouvailles car on ne s'est jamais quittés. On a commencé à travailler ensemble avec notre première production "Take Me Home" puis "Murder On The Dancefloor" également "Get over You" puis trois autres singles après. C'est quelqu'un que j'ai toujours suivi et qui est devenue "une amie". On est toujours restés en contact pendant plusieurs années. Lorsqu'elle est de passage en France elle me tient au courant et idem. Lorsque je vais en Angleterre on essaye toujours de se voir. On ne reste pas six mois sans s'échanger un texto ou un mail "Comment vas-tu?", "J'ai vu ci ou ça" . On discute également par Facebook. Lorsque j'ai réalisé le titre "Back 2 Paradise", j'ai immédiatement pensé à elle car je voulais un titre qui lui aille à merveille. Je l'ai imaginé pour elle et lui ai envoyé en lui disant que j'aimerais qu'on bosse ensemble. Elle en tant que chanteuse cette fois-ci et moi en tant que DJ, elle a tout de suite adhéré à l'idée, puis au son de la chanson. On s'est retrouvé à Londres pour enregistrer le titre. Il n'y a pas vraiment eu de séparation entre nous ni de retrouvailles puisque tout c'est très bien passé. Le premier jour à Londres on a fini de composer les paroles et le son de la chanson puis l'avons enregistré le second jour.

4 Nous avons été applaudir Sophie à Londres lors de son concert à l'Union Chapel en avril dernier. C'est vraiment une grande artiste pleine de talent et très simple dans sa vie de tous les jours.

Le concert était bien? Je n'ai pas eu le temps d'aller la voir. En effet c'est une personne extrêmement simple avec un humour très particulier. Elle est assez cynique et cultivée et à chaque fois on passe de très bons moments ensemble quand on se retrouve en studio. Ambiance à la cool, on mangeait ensemble autour d'un verre de blanc puis on bossait de 10h à 22h et on rigolait bien.

5 Un clip est t'il prévu?

Oui, j'espère qu'on arrivera à réaliser un clip. Nous sommes en train d'y réfléchir et je pense qu'on aura rassembler tout ça avant la fin de l'été. Sophie étant en tournée en ce moment, c'est un peu compliqué mais j'espère qu'on arrivera à faire un clip qui s'y prête et je serais ravi qu'elle apparaisse dans le clip.

6 Tu as travaillé avec de nombreuses stars internationales, plus prestigieuses les unes que les autres, comment fait-on pour en arriver là?

Au fait tu commences à en faire un, tu vas te faire repérer et d’autres viennent te contacter. Au début c'était avec Sophie puis ça m'a ouvert la porte à Britney et Kylie qui sont arrivés en même temps puis ça s’enchaîne. On garde ensuite contact avec les gens car si ça marche ils reviennent. Il y a eu Pussycat Dolls et Enrique Iglesias, Mylène Farmer etc.. car les artistes veulent avoir le mec qui a remixé un tel donc plus tu en fais plus tu es demandé.

7 As-tu rencontré toutes les personnes avec qui tu as collaboré?

Une bonne partie oui. Il y a certaines que j'ai jamais vu mais beaucoup que j'ai rencontré et que je connais très bien puis d'autres pas du tout.


parfois il faut un peu pousser et provoquer les choses

8 Quelle collaboration t' as le plus marqué, et pourquoi?

Il y en a beaucoup. Sophie m'a beaucoup marqué pour les raisons que j'expliquais tout à l'heure. On a commencé notre carrière ensemble, c'est un peu grâce à elle que mon remix a été accepté et que tout a commencé. Elle a été mon billet d'entrée pour moi dans ce système là. Lady Gaga m'as également beaucoup marqué car elle m'a vraiment beaucoup soutenu. J'ai remixé "Just Dance" au début ou elle était pas du tout connue. Le remix a très bien fonctionné puis j'ai enchaîné avec "Poker Face" qui s'est retrouvé en intro de la marque Android au Japon et ça a été un véritable carton avec un numéro un et un million de ventes. C'était plutôt cool et suite à ça , un partenariat de confiance s'est fait avec Gaga et à chaque fois qu'il y avait un remix à faire sur ses deux premiers albums je faisais parti des remixeurs. Mylène Farmer bien évidemment, pour des raisons personnelles car c'est quelqu'un que j'ai toujours apprécié et j'ai du respect pour sa carrière et tout ce qu'elle a pu faire. Offer Nissim qui est australien , il est pour moi un pionnier en la matière car il a un son particulier.

9 Pour revenir à Mylène, l'as tu rencontré?

Je l'ai croisé sur des plateaux TV mais jamais rencontré en face à face. Je pense que comme ils sont là pour travailler sur les plateaux Tv, ce n'est pas le moment de les déranger et commencé à discuter. Je l'ai croisé plusieurs fois , notamment sur les NRJ Music Awards et d'autres télés.

10 En regardant tes différents titres, on voit que tu as collaboré avec plus d'artistes internationaux que de français, pourquoi?

Oui (rire) il y a plusieurs raisons. Premièrement au niveau de mes goûts, j'aime beaucoup plus la musique internationale. Deuxièmement , le français se remixe moins bien que l'anglais qui est la langue de base pour la dance musique. De la dance en français ça sonne tout de suite moins bien et c'est difficile. De niveau culturel, les artistes français étaient beaucoup plus réfractaires à des remix et si on remonte au début des années 2000, il y avait que les artistes anglo-saxons ou américains qui faisaient des remixes pour les clubs alors que les français n'appréciaient pas une autre version que la leur. Il y avait clairement moins de propositions à ce niveau-là.

11 Avec quels artistes rêverais-tu de collaborer par la suite?

Ça dépend s'il s'agit d'un remix ou d'une production. Coté remix il y a deux artistes, deux divas que je voudrais faire qui manquent à mon palmarès on va dire, la première c'est Pink car elle est impressionnante et j'aime beaucoup sa voix, son attitude car elle a une voix qui colle très bien au pop-rock qu'elle fait mais qui peut aussi coller avec de la dance. La seconde personne c'est Cher car c'est une grande icône et j'adore le côté kitsch mais également sa voix. Ces deux artistes sont pour le côté remix, en ce qui concerne la production il y a Maya Simantov qui est une chanteuse pop-rnb, j'aimerais beaucoup travailler avec Hurts pour qui j'ai fait un remix et je trouve que c'est intéressant quand le chanteur pose sa voix sur un titre.

12 Tu viens de sortir ton Ep "Momentum", pourquoi avoir mis autant de temps pour te lancer en solo?

Je n'étais pas prêt tout simplement. Il s’appelle justement "Momentum" car tout est question de temps dans la vie, si l'on se sent prêt ou pas et parfois il faut un peu pousser et provoquer les choses. Lors des remix on est bordé car il y a déjà une line et une voix , des paroles et une mélodie et qu'il faut transformer ou rhabiller alors que produire un titre c'est vraiment partir d'une feuille blanche. Je souhaite vraiment être satisfait de ce que je fais et je ne pourrais pas me contenter d'un morceau juste passable. Un remix, s'il marche pas c'est pas son propre titre donc ce n'est pas trop grave car il s'agit du titre d'un autre et si une production de soi-même ne marche pas c'est de notre faute et c'est pour ça que ça prend plus de temps. Un remix me prend trois semaines et une production six mois à peu près donc ça arrive plus tard et il y avait une période ou je ne savais pas si j'étais prêt ou non, si j'avais le bon son, la bonne production et les bonnes idées. On a toujours des mélodies en tête mais c'est compliqué de se dire "J'y vais jusqu'au bout'. C'est pourquoi ça a mis autant de temps mais je ne regrette pas car peut être si ça aurait été fait avant la qualité n'aurait pas été bonne.

13 As-tu déjà eu des retours le concernant?

Oui tout à fait. L' Ep vient juste de sortir et les commentaires le trouvaient bien donc c'est chouette. Trois singles sont sortis et à chaque fois de bons retours. Si je devais retenir qu'une chose du travail en studio : la capacité et la joie de rencontrer des gens différents. Grâce à l'EP j'ai pu voyagé et rencontré des gens différents, des artistes que je connaissais pas et c'est ça qui est intéressant pour moi de collaborer et échanger avec des têtes nouvelles.

14 Te verrais-tu produire ou découvrir des jeunes talents?

Oui bien sûr, la dernièrement j'ai produis un titre pour un talent, un groupe hollandais et produire ensuite un autre groupe pourquoi pas? Tout dépend le temps, le groupe, l'envie et la capacité. J'ai beaucoup d'envie mais les journées ne font que 24h et on peut pas tout faire en même temps.


J'ai déjà six titres et c'est déjà presque un album

15 Suis-tu les télé-crochets?

Non pas du tout. Je ne suis même pas capable de dire qui a gagné "The Voice" ou qui a gagné "La Nouvelle Star" ou des choses comme ça. La dernière chose que j'ai suivi c'est "Strictly Come Dancing" (la version anglaise de Danse Avec Les Stars ndlr) car il y avait Sophie dedans. Je regardais les replays sur youtube et je la trouvais formidable dans l'émission et pour moi elle était vraiment fabuleuse. Je regarde sinon très peu la télé pour ne pas dire jamais. Je passe plus mon temps à me détendre en faisant de la musique que de regarder la télé. C'est un outil qui ne m'a jamais vraiment intéressé.

16 Pourra t'on retrouver un album solo de toi bientôt?

Oui sans doute. J'ai déjà six titres et c'est déjà presque un album. J'aurais pu poussé jusqu’à dix titres et sortir un album. Je préfère sortir un Ep plutôt qu'un album qui met deux ans, surtout si c'est pour avoir dix titres et la moitié qui sert à rien. Je préfère sortir un Ep de six titres qui sont des singles que sortir un album de 10 titres ou les autres sont pas bons. Peut être que par la suite je sortirais pas un album mais une compilation des meilleures titres.

17 Que penses-tu de la musique électro qui est devenu ultra présente de nos jours?

Extrêmement. C'est toujours par cycles , ça va, ça vient, ça dépend des générations. La musique électro était ultra présente dans les années 90 avec l'eurodance et dance machine et tout ça. A l'époque trois disques sur cinq en France étaient de la dance music ou de l'électro. Il y avait énormément d'offres et de consommations puis trop à un certain moment donc les gens se sont lassés puis il y a eu la période urbain et le rap. Entre-temps une génération est passée et beaucoup de gens apprécient l'électro et ça reprend de plus belle puisque le phénomène est devenu mondial. Avant c'était surtout en Europe et pas aux USA, qui se sont ouverts récemment.

18 Oui les Etats-Unis étaient soit hip-hop soit rock.

Oui il y avait le rock country et l'urbain et ça a complètement changé grâce aux Black Eyed Peas et Lady Gaga. Ils ont ramenés des sons qui ont commencés à passer en radio et qui ont changé le visage musical des Etats-Unis.

19 Que penses-tu du marché musical français en ce moment?

Rien de particulier. Je trouve qu'il est assez varié et diverse. Je trouve ça bien qu'il y a de la musique française qui soit mise en avant par contre c'est un marché assez lent. On est pas très réactif et pas très découvreur concernant les nouveautés et les médias parfois mettent du temps à découvrir de nouveaux titres par rapports aux autres pays. C'est notre manière de consommer. Pour comparer, mon marché préféré c'est l'Angleterre car je trouve qu'ils ont un vrai goût pour la nouveauté, par contre ça va très vite et ils n'ont pas de difficultés à adopter une nouvelle chose.

20 J'aime l'Angleterre pour les mêmes raisons.

Ils entrent un titre, un mois après c'est parti puis trois mois après il y a des nouveautés alors qu'ici le temps que ça marche, ça prend six mois et le temps que ça marche ça reprend six mois donc ça fait un titre par an alors qu'en Angleterre ils sortent trois singles. C'est ce qui est un peu dommage chez nous. Il y a beaucoup de fraîcheur et de capacités à absorber de la nouveauté en Angleterre qui est beaucoup plus développer qu'ici et qu'on est un peu lent pour ça.


Réseaux Sociaux? on met les pieds dedans on se laisse prendre comme tout le monde

21 C'est vrai que si on prend l'exemple de l'album "Read My Lips" de Sophie, on a eu deux singles en France alors qu'en Angleterre ils y en avaient 4 ou 5.

Oui il y avait "Take Me Home" qui avait pas marché ensuite il y a eu "Murder On The Dancefloor" puis "Get Over You"

22 Oui c'est surtout ces deux-là qui ont marchés

Oui tout à fait. Le titre "Music get the best of me" n'a pas pris en France alors qu'en Angleterre il y avait beaucoup plus de singles. Les Black Eyed Peas par exemple, la France a eu plus de singles sur le long terme alors qu'en Angleterre ils vont faire un certain nombres de singles sur une échelle plus réduite.

23 Est-ce qu'on aura l'occasion de te voir mixer dans les semaines à venir?

Complètement. Je pars un petit peu en vacances puis je reviens jouer le 10 août à Nice au Bainbow Power. Ça sera pour les six ans du club et c'est ma soirée préférée et j'ai hâte d'y être. Il y aura ensuite d'autres dates qui vont s'ajouter.

24 Es-tu très "réseaux sociaux"?

Oui de plus en plus, "Très" il y a pire que moi. Je m'y suis mis il y a peu de temps. Je suis sur Facebook depuis trois ans car avant ça ne m’intéressais pas mais une fois qu'on met les pieds dedans on se laisse prendre comme tout le monde. Il y a un côté assez addictif et j'en parle d'ailleurs dans un de mes titres qui s’appelle "Take Me Home " ou on est tellement devant les réseaux sociaux , qu'on en oublie la réalité et qu'on a l'impression d'être proche des gens alors qu'on les as jamais vus et on sait même pas qui ils sont. A cause de ça on en oublie les vrais valeurs et les gens autour de soi. J'ai moi-même eu quelques vannes d'amis qui m'ont dit "tu nous casses les pieds avec facebook, viens on va sortir" (rire). C'est vrai qu'on peut passer à côté de certaines choses.

25 Pour un artiste aujourd'hui c'est quelque part indispensable de se servir de ce moyen-là pour faire sa promo, surtout si on passe ni en télé et radios.

C'est indispensable c'est clair. Je crois qu'aujourd'hui on peut pas faire sans. A moins qu'on est un artiste âgé et que le public également d'un certain âge n'utilise pas les réseaux sociaux ou alors si l'artiste est complètement déconnecté (rire). Adamo par exemple n'en a pas besoin car son public est plus fidèle à Drucker ou aux radios adultes qu' aux réseaux sociaux mais pour les nouveaux c'est essentiel.

26 Et pourtant Johnny Hallyday possède bien un compte Twitter et s'en sert, comme quoi il peut y avoir des surprises (rire)

J'imagine complètement car c'est un bon moyen de communiquer. C'est également cool pour les fans, car avant ils ne pouvaient pas parler directement à un artiste alors que maintenant , avec un peu de chance, c'est possible. Si c'est maîtrisé et utilisé dans de bonnes conditions il y a pas de soucis.

27 Pour un artiste ça doit être super de voir directement les retours de son public alors qu'avant c'était plus compliqué.

Tout dépendait des médias. Les ventes disaient si ça plaisait ou non puis ensuite la presse, les radios et les télés. La on peut voir tout de suite le ressenti et aller plus en profondeur et plutôt que d'avoir une vision d'ensemble , on a l'avis des gens qui participent. C'est assez intéressant.


continuer à prendre autant de plaisir car c'est essentiel

28 Quels sont les titres qui tu écoutes le plus en ce moment et quel est le dernier disque que tu as acheté?

Le denier disque que j'ai acheté c'est la compilation "Magic Island" qui est produite et remixée par Roger Shah qui a remixé "Back 2 Paradise" et qui est un de mes DJs préférés. C'était mon dernier disque sur Itunes ensuite le dernier disque que j'ai acheté en physique c'est le dernier Tiesto. Je l'aime également beaucoup, son album est très intéressant au niveau des productions et des featurings puis son dernier album est plutôt bien construit. Le dernier titre que j'écoute le plus est une artiste qui s'appelle Tove Lo avec le titre "Habits". C'est une chanteuse de pop suédoise et c'est dans la veine de Kylie Minogue.

29 Quel sera ton prochain concert?

Je vais aller a Ibiza pour voir Alesso à l'Ushaia, c'est un Dj que j'aime beaucoup. Je verrais d'autres concerts en septembre mais je ne sais pas encore quoi.

30 Quelle est la question que l'on ne t' as jamais posé en interview à laquelle tu aurais aimé répondre?

(Rire) Ben celle que tu viens de poser. (il réfléchit) J'en sais absolument rien. (il réfléchit encore) Je sèche complètement. J'en sais rien désolé.

31 (Rire) bon passons à la question suivante,Que peux t'on te souhaiter par la suite?

De continuer à prendre autant de plaisir car c'est essentiel. Si je venais à faire quelque chose qui me plaît pas ben je changerais de métier tout simplement.

32 Tradition sur ActuaNews.fr, c'est l'invité qui termine l'interview en s'adressant directement à nos lecteurs à ses fans pour adresser le message qu'il souhaite, c'est donc à toi.

Passez d'excellentes vacances et revenez en forme pour la rentrée.

Un grand merci à Guena LG pour cette très sympathique interview. Nous vous proposons de découvrir l'Ep "Momentum" ci-dessous.

b[cg[

Sabrina RITTER
Née le 26 juillet 1987 et passionnée de musique depuis toujours, j'ai des goûts éclectiques et... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 22 Août 2016 - 10:50 Julie Zenatti se livre avant la rentrée !



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Musique | Vidéo | L'équipe ActuaNews.fr | Concours | Interview | Partenaires | Not Bed TV | Recrutement | Télévision | People | Ciné | Spectacle | Radio | classement | Classement | infolites













News Les PLus Lues








Plus de likes gratuitement