Connectez-vous S'inscrire
ActuaNews.fr


Rencontre avec Joy Esther

11 Décembre 2013 - 12:20

Impossible de ne pas craquer face au joli minois de Joy Esther, mais la résumer à cela serait rédhibitoire, car avant tout, Joy est une grande artiste qui a plusieurs cordes à son Arc qu’ActuaNews.fr a eu le plaisir de rencontrer.


Vous la connaissez en tant que Chloé dans la série à succès Nos Chers Voisins, et pourtant Joy Esther est loin d’être une débutante dans le milieu artistique. Comédienne, chanteuse, modèle, la jeune femme sait tout faire (ou presque), et pour mieux connaitre celle qui vient de sortir son premier single, nous sommes allés à sa rencontre, pour tenter d’en savoir un peu plus

1) Une série qui cartonne, un premier single solo qui est une réussite, et je suis sur, plusieurs projet à venir mais avant de parler de tout ça, dis mois comment tu vas ?

Je vais très très bien merci. Un peu fatiguée car nous venons juste de finir la saison 2 de nos chers voisins. Quand tournons le rythme est très effréné. Je suis en vacances pour 1 mois et demi, le temps de bien décompresser et de préparer les fêtes tranquillement.

2) Ce n’est pas un secret, tu as 29 ans et déjà 20 ans de carrière artistique, puisqu’on a pu te voir dans quelques publicités, alors que tu n’avais que 8 ans. Etait ce déjà une envie pour toi d’être dans la lumière ?

La lumière, a 8 ans, je ne pense pas savoir vraiment ce que cela voulait dire. Ce dont je me souviens c’est d’être très à l’aise devant une caméra ou un appareil photo. J’ai toujours aimé la relation que l’on peut avoir avec un réalisateur ou un photographe. Je me suis très vite sentie investie par une passion qui naissait. Et elle ne m’a jamais quitté. Même dans les moments plus difficiles. J’ai toujours gardé la foi.

3) Adolescente tu enchaines téléfilms et films tout en prenant des cours de théâtre, chant, guitare, piano le tout en parallèle de tes études. Tu n’as donc pas vraiment eu une adolescence comme les autres. As-tu des regrets sur cette période ?

C’est vrai que j’ai vécu une adolescence un peu différente. Je n’avais pas vraiment de groupe d’amis. J’avais 4 ou 5 amis sur lesquels je pouvais compter. Mais je n’ai jamais été très heureuse à l ‘école. Je suis allée jusqu’au bac pour faire plaisir à mes parents. Mais j’y allais vraiment à reculons. Je trouve qu’en France le système scolaire n’est pas pas du tout adapté aux enfants qui ont des passions comme j’ai pu en avoir. Ou alors les écoles spécialisées étaient assez chères. Je suis très étonnée de voir qu’encore aujourd’hui on ne prenne pas exemple sur les écoles anglo-saxones. Mais je n’ai pas de regret. En classe je me suis beaucoup amusée, j’étais un peu rebelle, j’amusais un peu la galerie, ça me plaisait… mais moins au profs.

4) Tu es une artiste complète, à la fois comédienne, chanteuse, musicienne, des talents qui ne sont pas passés inaperçus puisqu’en 2003, tu fais partie de la troupe de Belles, Belles, Belles. Comment t’es tu retrouvée dans ce projet ?

Belle belles belles a été le 1er gros projet. 5 mois de répétitions, 2 mois et demi à l’Olympia. A 19 ans c’est énorme. J’ai fait plusieurs étapes de casting pour cette comédie musicale. Je garde ce spectacle dans une place particulière dans mon cœur. J’y ai rencontré de vrais amis que je vois très régulièrement et certes on peut critiquer le fond de la comédie musicale, mais entre nous il y a vraiment quelque chose d’unique qui s’est produit. Je pense que seules les troupes de théâtre ou comédies musicales peuvent ressentir cela. J’y pense parfois comme si c’était hier. On a d’ailleurs fêté nos 10 ans récemment. C’était super !

5) Etait ce une envie pour toi de jouer dans une comédie musicale, ou tu n’y avais pas pensé avant cette opportunité ?

Je me souviens avoir vu « Notre Dame de Paris », « les 10 commandements » et « Roméo et Juliette » à l’époque. Je devais avoir 15 ans. J’étais émerveillée. J’avais envie d’être sur scène et d’appartenir à une troupe.

Succéder à Cécilia n’a pas été facile car elle a été une Juliette merveilleuse

6) Ce fut ton premier grand spectacle, qui plus est dans la mythique salle de l’Olympia. Qu’as-tu ressenti lors de la grande première ?

La première était extraordinaire. Etre a l’Olympia a 19 ans et y rester 2 mois et demi, c’était un pari fou. Je me souviens de l’excitation de chacun. Du public qui nous a offert une standing ovation. C’était énorme.

7) Quel est ton meilleur souvenir sur ce spectacle ?

La rencontre avec mes amis, Corson, Liza Pastor, Aurélie Konaté, Thomas Maurion, Fabian Richard et beaucoup d’autres. On travaille tous. On a tous plus ou moins connu des moments de galères depuis 10 ans. Mais on s’est toujours soutenus, on ne s’est jamais quittés.

8) Par la suite tu as encore enchainé avec des tournages, puis retour à la case Comédie Musicale, puisque tu es prise pour assurer la tournée Asiatique de Roméo et Juliette, nous sommes alors en 2008. C’est un projet un peu fou de partir comme cela dans une telle tournée. Pourquoi avoir accepté de le faire ?

Gérard Presgurvic a lancé une grande audition en 2007 pour trouver de nouveaux chanteurs pour sa troupe. J’y suis allée sans vraiment trop y croire. Et puis j’ai été choisi. Succéder à Cécilia n’a pas été facile car elle a été une Juliette merveilleuse. Je l’avais d’ailleurs vu sur scène lorsque j’avais 15 ans. Mais j’ai proposé une autre version. Une Juliette un peu plus adulte, plus femme, vu que j’avais 21 ans lorsque j’ai repris le rôle. Cette comédie musicale reste elle aussi très spéciale pour moi. Déjà car cela fait 7 ans que je la joue dans plein de pays du monde. Que j’ai rencontré des gens extraordinaires et que je ne me lasse pas de ce rôle. A chaque fois que l’on repart, j’ai l’impression de ne jamais avoir fait le tour du rôle. J’aime tellement Juliette, sa force, sa candeur, son courage. Elle me manque toujours et j’ai hâte de repartir pour la retrouver.

9) Le spectacle est revenu à Paris pour plusieurs représentations avant de repartir en Asie. Qu’y a-t-il de différents entre le public d’ici et celui de là bas ?

Le public asiatique est incroyablement fan ! Ils sont assez calmes durant le spectacle mais à la fin c’est la folie. Ils sont d’une gentillesse et d’une générosité à toute épreuve. Lorsque nous retournons la bas, on retrouve des gens qui nous suivent toujours. Ils sont hallucinants. Mais c’est vrai que de jouer en France c’est autre chose. C’est notre pays, notre langue, et puis on joue devant nos familles et nos amis. Le public français est un de meilleurs du monde !!

10) Toi qui a joué durant de longs mois Juliette, et qui est pourtant d’une nature assez solitaire, as-tu trouvé ton Roméo ?

Je suis assez solitaire depuis petite. J’ai été très entourée mais j’ai toujours gardé ce sentiment de solitude en moi. Et même si aujourd’hui je suis en couple, j’ai besoin de me retrouver seule parfois. Il arrive que je sois seule chez moi sans bruit, sans télé, sans musique et je suis allongée au sol et je me sens bien. Mes potes me trouvent un peu folle mais j’assume totalement

J’ai des projets de théâtre et j’en suis très heureuse

11) Depuis tu fais régulièrement les allers et retours entre la France et l’Asie pour assurer les représentations puis pour les tournages notamment de Nos Chers Voisins. Ce n’est pas un peu fatigant de changer de culture aussi souvent ?

Au début j’avoue que ça été un peu difficile de s’adapter à la culture coréenne ou japonaise ou encore chinoise, car ce sont à chaque fois des cultures bien différentes. Ils ne se ressemblent pas du tout. Mais avec le temps j’ai appris à les aimer. A aimer leur nourriture, leur manière de vivre. Mais c’est vrai que lorsque 70 français débarquent dans ces pays très conservateurs ça fait un peu de bruit. Pour eux nous avons des mœurs assez légères et la confrontation des cultures est très drôle. J’aime l’Asie. Au bout de 4 mois je veux rentrer, mais lorsque je suis en France cela me manque énormément.

12) Finalement la consécration, ou plutôt la véritable reconnaissance, tu l’obtiens avec la série Nos Chers Voisins qui est un véritable carton. Pensais tu que le succès serait autant rendez vous ?

La consécration est un grand mot. Mais effectivement c’est un projet qui me permet d’être plus à l’aise dans ma vie, ce qui est un luxe aujourd’hui surtout dans notre métier. Et puis cela me permet de rencontrer beaucoup de personnes du métier. Nos chers voisins est une série que j’aime faire, j’aime notre troupe. J’aime profondément mes 2 voisins relou. (JB Shelmerdine et Issa Doumbia). On ne s’attendait forcement pas à un tel succès mais en tournant la 1ere saison, on sentait que quelque chose se passait entre nous. Après c’est toujours le public qui décide.

13) Dans cette série, tu joues Chloé, une demoiselle qui sait ce qu’elle veut, et qui même si elle est « blonde » avec un superbe physique, montre qu’elle en a dans la tête et surtout qu’elle est loin d’être une vulgaire caricature. Est-ce pour cela que tu as décidé d’accepter ce rôle ?

Même si j’avais dû jouer une blonde complètement débile j’aurai accepté car les dialogues sont bons. Après c’est évident que de jouer un personnage comme Chloé, la célibataire jolie et d’en faire une bimbo un peu plus masculine et qui a du caractère est jouissif. J’adore ce rôle et plus je suis dans des situations ridicules, plus ça me plait.

14) Qu’as-tu en commun avec Chloé ?

Chloé est une jeune femme bien dans ses baskets et dans son époque. Et malgré ses grands airs, se cachent une grande romantique. Je pense que c’est à peu près tout. Haha ! je n’oserai jamais dans la vie critiquer ouvertement ou balancer des vannes a la première venue. Mais c’est tellement drôle de pouvoir le faire pour de faux.

15) Le succès est au rendez vous, des primes avec des guests sont commandés, le tournage de la troisième saison commence en Janvier, penses tu que la série peut encore durer longtemps ?

Je pense que oui la série peut durer très longtemps. Les histoires de voisinages il y en a des milliers. Et puis au fil du temps, des gens partiront, de nouveaux arriveront , c’est ça qui super dans cette série, tout peut arriver à tout moment. Le prime est effectivement en boite pour le 16 décembre. Il est génial ! On est tous très heureux.

16) Avec ce type de format n’as-tu pas peur de t’enfermer dans un rôle ?

Je ne pense pas à ce genre de chose. Ce que je veux c’est travailler et faire mon métier. Il y a tellement peu de travail aujourd’hui et le cinéma est tellement élitiste que faire une bonne série même pendant des années ne me déplairait pas. J’ai d’autres envies ce qui est normal mais il faut laisser le temps faire. J’ai des projets de théâtre et j’en suis très heureuse.

Winter girl me représente parfaitement

17) Si aujourd’hui j’ai le plaisir de te recevoir, c’est que le mois dernier tu as fait le grand saut, puisque tu lances ta carrière solo, avec « Winter Girl » que tu as écrit et composé. Depuis combien de temps es tu auteure compositrice ?

Haha ! Depuis une grande rupture. En vérité j’écris depuis très longtemps. Plus jeune j’écrivais des poèmes, des textes mais par manque de confiance, je n’avais jamais sauté le pas. Et puis j’ai appris la guitare, vite fait, toute seule, et puis un jour, j’ai eu besoin d’écrire, de composé et j’ai tout déversé. Ma tristesse, ma colère , mes joies, enfin tout ce qui me représentait. J’ai dû écrire une quinzaine de chansons d’un coup.

18) Pourquoi avoir attendu cette année pour publier ce premier titre en solo ?

J’ai hésité l’an dernier à la même période. Mais je ne m’en sentais pas prête. La peur surement. Je n’ai ni maison de disque, ni producteur, c’est sure que c’est dur. Mais au final je suis libre de faire ce que je veux, quand je veux. Une nuit je me suis donc réveillée d’un coup et je me suis dit « tu sors winter girl »

19) Peux tu nous expliquer la genèse de ce titre ?

Winter girl me représente parfaitement. Je suis espagnole et pourtant je n’aime pas vraiment l’été. Enfin je trouve ça sympa 3 semaines, au bord de la mer. Mais c’est tout. Après ça me fatigue. Il ne se passe pas grand chose en été. En revanche l’automne hiver m’a toujours fasciné. J’aime lorsqu’il fait nuit tôt, que le paysage est brumeux. J’aime la pluie, j’aime la neige. J’aime Noel. Je suis une grande rêveuse. J’aimerai que le père noel existe vraiment. En tout cas durant cette période pour moi il existe. Tous ces trucs commerciaux autour de ça m’importe peu c’est ce qui se passe en moi qui me plait. J’aime vraiment cette période hivernale.

20) Une ballade un peu folk, tout en douceur, et malheureusement en anglais. Pourquoi ne pas écrire dans la langue de Molière ?

Je n’écris pas en français. Des que je prends ma guitare, je chante en anglais. Peur être que c’est générationnel. Petite à part Cabrel, je n’écoutais que des chanteurs ou groupes anglo saxons. Très jeune j’ai été bilingue, je regardais tout en anglais, films, séries. Je me suis appropriée une langue qui n’est pas la mienne. Et puis je ne sais pas, en anglais tout sonne, c’est fou. Je ne suis pas une assez bonne auteure pour écrire en français. En tout cas aujourd’hui je ne m’en sens pas capable.

21) C’est donc un premier single tout simplement savoureux, mais que nous réserves tu pour la suite ?

J’aimerai sortir un prochain titre mais faire un clip. Pour l’instant je ne dis rien, on verra. Je ne me projette pas trop. Je profite aujourd’hui et je suis heureuse tous les jours quand je reçois des messages de personnes qui écoutent Winter girl en allant au boulot ou à l’école. Pour le moment ça me suffit.

J’ai plus ou moins émis l’idée d’un épisode musical

22) Il semblerait que le public asiatique t’aime bien, penses tu faire aussi carrière là bas comme Joyce Jonathan ?

C’est vrai que grâce à Roméo et Juliette, nous avons tous acquis une certaine popularité. Et j’aimerai y retourner également pour mes projets solos. Je pense que cela se fera avec le temps. En tout cas des fans japonais, coréens ou chinois adorent ma chanson. J’en suis ravie.

23) La troisième saison de Nos Chers Voisins arrive en 2014, penses tu que Chloé pourrait y chanter durant un épisode ?

J’ai plus ou moins émis l’idée d’un épisode musical. Un peu comme avait fait Grey’s anatomy. Je ne sais pas encore si c’est possible mais j’aimerai un jour chanter dans nos chers voisins.

24) Qu’est ce qui t’apportes le plus de plaisir, jouer la comédie, ou chanter ?

Je ne l’explique pas vraiment. J’ai toujours eu cela en moi. Je me sens bien sur scène, devant un
public, avec mes partenaires de jeu. J’aime jouer quelqu’un d’autre. J’aime jouer des situations improbables. Et chanter c’est inexplicable, je chante comme je respire, j’aime cela .C’est tout ça réuni.


25) Malheureusement en France, on aime bien mettre les gens dans des cases, ne penses tu pas qu’être reconnue en tant comédienne sur TF1, puisse t’empêcher de faire carrière dans la musique ?

J’ai eu la chance de n’avoir jamais été mis dans une case particulière. J’ai toujours allié chant et comédie. Et puis j’ai été aussi animatrice même si je n’étais pas très bonne (rires). J’ai toujours fait plein de choses sans jamais vraiment m’éparpiller. Et puis je pense qu’en France les mentalités ont aussi évoluée.

26) Question Bonus : Quelle est la question que l’on ne t’a jamais posé en interview et à laquelle tu aurais aimé répondre

Est ce que tu as eu ton bac ?

Non je ne l’ai pas eu. 9,6 sur 20 mais trop mauvais dossier. Hahaha ! sur le coup j’étais un peu dégoutée, surtout pour mes parents, mais avec le recul ça me fait bien rire.


27) Qu’est ce que je peux te souhaiter pour la suite de ta carrière ?

Du bonheur, de la réussite enfin que du positif et je te retourne tout ça pour toi également.

28) Petite tradition sur ActuaNews.fr c’est l’invité qui termine l’interview en s’adressant directement aux lecteurs à ses fans pour leur adresser le message qu’il souhaite, c’est donc à toi.

Merci à vous de me soutenir, certain(es) depuis 10 ans maintenant. Merci pour tous vos mots, toutes vos gentilles attentions. Merci également au public de plus en plus nombreux devant nos chers voisins, ça nous touche tous. J’espère ne jamais vous décevoir. Et je vous embrasse très très fort. Et joyeux noel !

Merci beauoup à Joy Esther de nous avoir accordé de son temps et d'avoir répondu avec autant de simplicité et de gentillesse. Pour ne rien manquer de l'actualité de Joy, rejoignez la sur sa Page Facebook mais aussi sur son compte Twitter

Joy Esther sera le lundi 16 Décembre en prime sur TF1 avec la série Nos Chers Voisin. Pour le plaisir et parce que c'est un véritable coup de coeur voici le single "Winter Girl"


Francois Bertin
Rédacteur en Chef qui cherche toujours à vous permettre d'avoir le meilleur de l'information... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 22 Août 2016 - 10:50 Julie Zenatti se livre avant la rentrée !




1.Posté par marty le 02/01/2015 15:35
belle

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Musique | Vidéo | L'équipe ActuaNews.fr | Concours | Interview | Partenaires | Not Bed TV | Recrutement | Télévision | People | Ciné | Spectacle | Radio | classement | Classement | infolites













News Les PLus Lues








Plus de likes gratuitement