Connectez-vous S'inscrire
ActuaNews.fr


Rencontre avec Tom Frager

20 Septembre 2013 - 08:00

Quelques jours après son retour dans les bacs pour prolonger notre été, Tom Frager est revenu avec nous sur ses peines, ses succès, et surtout ses projets. Découvrez cette interview sur ActuaNews.fr


Rencontre avec Tom Frager
De la couleur, du bonheur, et beaucoup de plaisir, voilà ce qui se dégage de « Carnet De Route » le nouvel album de Tom Frager, qui après une très (trop !) longue absence a fait sa rentrée en musique. Pour la sortie de son nouvel opus, nous sommes allés à sa rencontre, pour une interview en toute simplicité

1) Tom, ta rentrée est assez chargée avec notamment la sortie de ton nouvel album, mais avant de parler d’actualité, dis moi tout simplement comment tu vas ?

Salut à tous ! je vais bien merci !! Oui la rentrée est chargée et tant mieux; le nouvel album était attendu depuis un bon moment et je suis ravi de le partager enfin avec mon public.

2) Né au Sénégal, tu as grandit en Guadeloupe, où tu as été un grand champion de surf, diplomé en STAPS. Comment on passe de la vie d’athlète à la vie de chanteur, où plutôt d’où vient cette passion de la musique ?

J'ai la chance d'avoir beaucoup de musiciens dans ma famille et du coup , j'ai commencé à jouer de la guitare et de la batterie très jeune , vers 8 ans. Ce qui n'était au départ qu'un passe temps est rapidement devenu un besoin fondamental lorsque j'ai découvert le plaisir de l'écriture à l'adolescence. La musique s'est imposé à moi comme étant un mode d'expression idéal !

Ce n'est qu'à l'âge de 23 ans que j'ai décidé de me lancer réellement, en réalisant mon premier album avec mon groupe Gwayav fondé en 2002.


3) Finalement si tu en es là, musicalement parlant, c’est grâce à une blessure. Est-ce que tu regretes parfois la trajectoire qu’a pu prendre ta vie ?

Disons que j'ai traversé un moment difficile à cause d'une blessure à la cheville qui m'a éloigné des compétitions durant une année. C'est lors de cette année que j'ai décidé de faire une école de musique à Bordeaux afin d'approfondir ma passion pour la guitare et le chant. Lorsque ma blessure a été soignée , j'ai recommencé à faire des compétitions et quelques bons résultats sur le circuit pro. J'ai vite pris conscience que la musique était devenu ma priorité , et que le surf resterait un exutoire sacré , également nécessaire à mon équilibre. Je continue de surfer et de faire des photos pour mes sponsors encore aujourd'hui.

Rencontre avec Tom Frager
4) Finalement il y a 11 ans, une nouvelle aventure début pour toi avec le groupe Gwayav’. D’où t’es venue l’idée de fonder un groupe plutôt que de faire carrière solo ?

J'ai toujours aimé le concept de Groupe. J'étais fan de Police, les Red Hot Chili Peppers, Sublime, Nirvana, et j'aime l'aspect collectif de la musique. C'était également moins de pression pour moi de faire partie d'une bande de potes... Ce n'est que par la suite, avec l'expérience de 6 années de concerts et un premier album "bloom inside" , que j'ai accepté l'idée de mettre mon nom et d'assumer pleinement mon rôle d'auteur compositeur au sein du groupe.

5) Pop, rock, reggae, ska ou jazz, tes morceaux ont des influences diverses, mais justement d’où viennent elles ?

J'ai une culture reggae qui me vient de mes années en Afrique (10 ans) et en Guadeloupe (15 ans) , puis une culture plus rock "surf music" qui me vient des vidéos de surf . J'aime mixer toutes ces influences et aller piocher dans le jazz ,le funk , la folk pour proposer une musique qui soit métissée et personnelle

6) Finalement le succès arrive en 2009 avec l’album « Better Days » et le tube « Lady Melody » qui t a propulsé sous les projecteurs. Comment gère t’on une telle surexposition ?

C'est difficile à décrire. Du jour au lendemain j'étais partout à la tv et sur les ondes , des centaines de millier de gens chantaient ma chanson c'était dingue. Je crois que ce qui m'a permis de garder les pied sur terre , c'est l'éducation que j'ai reçu , l'entourage particulièrement sain de ma ma famille et de mes amis proches , et un profond désir de "rester le même. Tout cela n'est qu'un jeu à mes yeux, ce qui compte vraiment , c'est ce qui restera après tout ce tapage médiatique : ma musique.

7) Tu as réussi à confirmer derrière avec les titres « Give Me That Love » et « Home » mais depuis ça, tu t’es fait très voire trop rare. Où étais tu tout ce temps ?

J'avais besoin de souffler après la tournée éreintante de 2010, besoin de me recentrer pour préparer la suite et faire le point . Ca m'a permis de préparer ce nouvel album avec plus de recul , d'expérience et de maturité. Je voulais vraiment revenir avec un album représentatif de ce que je fais musicalement, au delà de la vitrine commerciale de "lady melody". Ce succès m'a à la fois propulsé ; à la fois enfermé dans une chanson qui dans l'esprit des gens résume à elle seule mon répertoire. Tout l'enjeu de ce nouvel album, est de montrer mon vrai visage .

Rencontre avec Tom Frager
8) Après la sortie des titres « Nouvelle Vie » et « Darling » une fois encore, tu es vite repartie dans l’ombre. Est-ce plus difficile de confirmer ton statut de chanteur depuis « Lady Melody »?

Oui comme je le disais un peu plus haut, un tel succès ponctuel est à double tranchant. Je fais de la musique et je viens de la scène avec mon groupe Gwayav , nous avons tourné pendant 8 ans avant de connaître ce succès de Lady Melody , mais ça le grand public ne le sait pas. Alors il faut pouvoir montrer que nous ne sommes pas un coup médiatique et que nous sommes des vrais musiciens avec une vraie démarche artistique. Plutôt que de m'enfermer dans un registre commercial , j'ai préféré prendre le temps de préparer ce nouvel album qui est d'avantage orchestré et recherché musicalement.

9) Heureusement 2013 tu fais ton retour et quel retour avec un superbe album où tu nous offres du soleil, et du voyage sur des sonorités diverses. Est-ce que tu peux nous expliquer comment est né ce nouvel opus ?

Il est né sur la route d'où son titre "Carnet de route". J'ai écris durant la tournée 2010, dans le bus , le train , les avions , les hôtels. Je voulais vraiment proposer un voyage musical avec des escales aux couleurs variés. On passe ainsi d'un titre très folk (m'en aller) à un titre très reggae (je tourne en rond") .. Je voulais travailler sur des textes plus engagés notamment sur l'écologie, ou encore comme le titre "no guns" qui condamne la présence des armes dans notre quotidien

10) Grâce à ton album, tu nous permets de prolonger l’été, tu nous donnes envie de voyager, mais j’aimerais revenir sur deux titres marquant de l’album, il s’agit des duos avec Amen Viana sur « Tell me why » et l’autre avec Tiken Jah Fakoly sur « Je tourne en rond ». Peux tu nous dire comment ces deux artistes sont arrivés sur ton projet ?

Amen Viana est un artiste Togolais et ami de longue date. Il est non seulement un excellent chanteur africain mais il est probablement le meilleur guitariste qu'il m'est été donné de rencontrer. Il a accompagné entre autre Keziah Jones. Ce duo s'imposait comme une évidence depuis longtemps. ET puis étant né en Afrique , j'étais content qu'il y est une chanson en dialecte sur l'album.

Tiken Jah Fakoly est une star internatonale du reggae francophone et c'est le hasard qui nous a fait nous rencontrer lors de mon passage en côte d'ivoire pour un concert. Je luis ai proposé ce titre engagé sur l'écologie et il a accepté de me rejoindre en studio. Une belle expérience et une fierté de l'entendre chanter mes mots puisque j'ai composé ce titre.

Rencontre avec Tom Frager
11) Un Carnet de Route très mélodique très envoutant, qui je l’espère va se prolonger. Y a-t-il une tournée de prévue ?

Oui bien sûre nous allons repartir sur la route en 2014 pour la tournée officielle, mais d'ici là , nous allons faire quelques concerts de lancements à Paris , Toulouse, Biarrits, Bordeaux... Ces concerts seront annoncés très bientôt sur notre site Tomfrager.com

12) QUESTION BONUS : Quelle est la question que l’on ne t’a jamais posé en interview et à laquelle tu aurais aimé répondre ?

Haha .. pourquoi pas " Que pense tu du système actuel de la musique en France?" J'aurai répondu "Je pense que c'est un entonnoir duquel il y a trop peu d'artistes qui ont la chance d'émerger. J'aimerai que les gros médias , radios et tv , participent à élargir la culture musicale des français en leur proposant plus de diversité. Je trouve que l'on entend toujours la même chose, alors qu'il existe des artistes très talentueux dans d'autres registres . Il faut faire une place plus grande au rock, au reggae, au jazz sur les grandes ondes !!"

13) Qu’est ce que je peux te souhaiter pour la suite ?

La santé , le reste c'est du bonus

14) Petite tradition sur ActuaNews.fr, c’est l’invité qui termine l’interview en s’adressant directement aux lecteurs à ses fans pour délivrer le message qu’il souhaite, c’est donc à toi…

Je voudrai remercier tous ceux qui m'ont permis d'arriver là où je suis, les potes , la famille , et le public. Merci et rendez vous sur scène très bientôt !!!

Merci à Tom Frager d'avoir pris le temps de répondre à nos questions. Retrouvez le très bientôt en concert et en attendant rejoignez le sur sa Page Facebook

Francois Bertin
Rédacteur en Chef qui cherche toujours à vous permettre d'avoir le meilleur de l'information... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 22 Août 2016 - 10:50 Julie Zenatti se livre avant la rentrée !


loading...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Musique | Vidéo | L'équipe ActuaNews.fr | Concours | Interview | Partenaires | Not Bed TV | Recrutement | Télévision | People | Ciné | Spectacle | Radio | classement | Classement | infolites


loading...













News Les PLus Lues








Plus de likes gratuitement