Connectez-vous S'inscrire
ActuaNews.fr


Rencontre avec Vitaa

16 Novembre 2013 - 08:00

Après une longue absence, Vitaa a décidé de faire son grand retour en 2013 et a littéralement marqué les esprits avec son premier single. Pour la sortie de son album, ActuaNews.fr est allé à sa rencontre


Ce lundi, Vitaa va mettre fin à une bien trop longue absence, puisque la chanteuse dévoilera « Ici et Maintenant » son troisième opus. Alors qu’elle cartonne avec Maitre Gims pour le titre « Game Over » nous sommes partis à sa rencontre pour une interview à découvrir ci-dessous

1) Un retour en fanfare, un superbe album, avant que nous abordions tout cela, j’aimerais savoir comment tu vas ?

Ca va très bien, j’attends cette sortie avec beaucoup plus de sérénités que les précédentes, car depuis on peut dire que j’ai grandi, j’ai appris, donc je me sens très très bien

2) Il aura fallu beaucoup de patience pour enfin te retrouver, car après une première annonce au début de l’année 2012, puis en fin d’année, c’est finalement lors de la rentrée 2013 que tu fais ton comeback. Pourquoi avoir attendu autant de temps?.

On a dû reculer à chaque fois la sortie, car nous n’avions pas tous les titres et comme je suis perfectionniste, je ne voulais pas faire les choses à moitié. On a mis du temps c’est vrai, mais nous voulions un bel album, et le résultat est là. En parallèle, j’ai aussi mené ma vie de femme, j’ai eu un enfant, je suis mariée, et puis après le second album, j’avais vraiment le besoin de me recentrer sur moi-même, de m’éloigner un peu de la musique, et surtout j’avais envie d’être présente dans les premières années de mon fils, c’était vraiment très important pour moi. Durant cette période je me suis découverte en tant que femme, en tant que mère, j’ai appris beaucoup sur moi. En toute franchise je n’avais pas envie de revenir juste pour revenir, j’avais besoin de vivre de nouvelles choses, pour ensuite les partager, ce qui fait que depuis trois ans, je n’ai pas cessé d’écrire et de composer, et tous les deux ou trois mois, je partais en studio tester quelques titres, histoire d’avoir quelques maquettes, et j’ai fait cela pendant deux ans.

3) Comme tu le sais le monde de la musique est assez compliqué, n’avais tu pas peur que le public s’impatiente et t’oublie ?

Un peu oui, et c’est d’ailleurs ce que je raconte dans l’intro qui a donné le titre de l’album « Ici Et Maintenant », c’était l’une de mes craintes, et ça l’est encore aujourd’hui, car on est dans une industrie où les artistes enchainent les albums, mais je n’ai jamais vu les choses comme ça, car je suis une artiste qui fait les choses avec son cœur, je suis une passionnée. Je reste aussi persuadée que si tu reviens avec de bons titres, un bon album, les gens se rappellent de toi.

4) Finalement c’est un retour tonitruant que tu nous fais avec le premier single « Game Over » avec Maitre Gims qui a su se démarquer très rapidement. Pensais tu connaitre un tel succès, surtout pour un retour ?

Franchement je ne me remet toujours pas du succès de « Game Over », même si dès le départ j’ai eu un vrai coup de cœur pour ce titre là, et ça fait un long moment que le titre est prêt, je voulais vraiment le sortir au plus vite, mais l’album n’étant pas terminé, je ne pouvais pas. Je savais que le titre était assez fort, mais je n’aurais jamais cru être numéro 1. Gims, lui me l’a dit tout de suite que ce titre allait fonctionner, et qu’il serait numéro 1, je n’y croyais pas plus que ça, et franchement c’est une très belle surprise pour moi.

j’avais besoin de couper avec cette vie un peu étrange

5) Comment est né ce duo avec Maitre Gims ?

L’idée vient de moi, car je voulais absolument bosser avec lui, et au début il a accepté pour me donner un coup de main sur quelques titres, il en a même produits quelques uns sur l’album. A la base le featuring n’était pas dans les projets, et en fouillant dans ses titres, qu’il n’avait pas gardé, je suis tombée sur « Game Over », où il avait juste posé cinq phrases j’ai trouvé ça « Chant-mé » et je me suis dit qu’il fallait finir ce titre. Je lui ai proposé un truc qu’il a grave kiffé, on retravaillé toute la prod, on a démonté tout le titre, comme j’avais fait à l’époque sur « Confession Nocturne » avec Diam’s, et lors de l’écoute finale, je me suis dit que j’allais revenir avec ce titre très surprenant et ça a bien marché
6) J’ai eu le plaisir d’écouter ton album avant sa sortie, et ce qui m’a touché le plus c’est le fait qu’il soit encore plus personnel, tu t’adresses à ton public, tu évoques ton passé ton absence, ou bien encore ton fils. Avais tu le besoin de faire le bilan pour remettre certaine chose au point et repartir de l’avant ?

D’abord merci pour les compliments, et effectivement j’avais besoin de couper avec cette vie un peu étrange, car je n’ai jamais aimé être dans la lumière en permanence. J’aime le contact avec mon public, c’est ce que j’adore le plus, mais j’aime aussi avoir ma vie privée. Quand je me suis mariée, quand j’ai eu mon fils, je ne me voyais pas revenir sur le devant de la scène à ce moment là, et cela m’a permis de prendre du recul, de faire le point sur ma vie. Si l’attente fut longue, c’est aussi parce que j’avais besoin de ce temps, j’avais aussi besoin de savoir comment revenir, pour ne pas reproduire les mêmes erreurs, pour ne pas reproduire la même chose, il fallait trouver de nouvelles choses surprendre les gens

7) Si dans tes précédents albums, tu étais sur un registre très Rn’B, tu ouvres avec ce nouvel opus ton univers à la pop, aux sonorités plus urbaines. Est-ce une expérimentation, ou est ce ton univers qui a évolué ?

La musique en générale a évolué, et tout devient un peu plus pop, même dans le milieu Urbain. Bien entendu, ce que j’aime c’est le Rn’B, et il y en aura toujours dans mes albums, j’avais envie de m’ouvrir un peu, et il y a « Game Over » en électro-pop, chose que je n’aurais peut être pas fait il y a trois ou quatre ans, mais voilà l’électro est entrée dans la vie des gens. Concernant la Pop, c’est un style que j’écoute beaucoup, notamment la Pop américaine comme Coldplay, Maroon 5, c’est pour cela que l’on retrouve plus de guitare, et un peu moins de piano, même s’il y en aura toujours. J’ai donné plus de rythmes à mes titres, car j’en avais envie tout simplement et parce que cela me ressemble un peu plus aujourd’hui.

8) Il y a un point commun entre les albums, c’est qu’à chaque fois, il y a une chanson qui évoque un amour perdu, suite à une tromperie. Pourquoi ce thème est si récurrent ?

(rires) Sérieusement c’est le thème qui m’inspire le plus. Bien souvent j’exprime mes sentiments via la mélodie, et ensuite je trouve les mots, et bien souvent, comme j’ai vécu par le passé des choses douloureuses, c’est ce qui ressort le plus. Ce n’est pas fait exprès, tout vient naturellement.

9) Tu n’as pas peur que l’on te prenne pour une dépressive de l’amour au bout d’un moment ?

Bah tu sais aujourd’hui comme toi j’en rigole, mais à une période cette étiquette m’a fait souffrir. Après le second album, tout le monde s’est braqué sur moi, en disant « Cette fille pleure tout le temps », et là avec ce nouvel album, et notamment avec « Game Over » qui reste pourtant dans le thème, et dans le clash, les gens me disent « Tiens tu ne pleures plus ». J’ai vraiment l’impression que les gens ne seront jamais contents, et maintenant quand je vois les commentaires sur le net, ça me fait rire. Si le morceau « Game Over » est avant tout un délire, il y a tout de même des titres mélancoliques dans l’album, et avec cet album j’assume parfaitement. Par le passé, j’ai vécu des choses difficiles, et bizarrement ce sont les titres qui ont le mieux marché, maintenant je suis passée à autre chose, car je ne voulais pas faire que ça.

je ne suis pas une dépressive

10) Rassures moi, maintenant que tu es maman, que ta vie est stable, tu es heureuse ?

Oui je te rassure tout va bien, je ne suis pas une dépressive (rires)

11) Deux titres m’ont marqué dans ton album, c’est « Comment faire » et « Avant de Partir ». Dans le premier titre cité, tu évoques assez rapidement que tu as eu l’idée de tout arrêter, mais que finalement l’envie et l’amour de ton public te manquaient. Que s’est il passé pour que tu puisses un jour vouloir stopper ta carrière ?

Ecoutes, je connais beaucoup d’artistes qui ont eu un jour l’envie d’arrêter, et après y’en a d’autres qui ont envie de faire ça toute leur vie, mais à un moment, je me suis demandée si j’avais vraiment la force de faire ça toute ma vie, car ça demande beaucoup de temps, de travail. J’ai eu la chance d’avoir mon fils, de me découvrir en tant que femme, de vivre pleinement comme une mère normale, avec mes habitudes à la maison, et je pense y avoir trouvé mon équilibre, pour pouvoir faire de la musique. Mais franchement, je ne pense pas qu’à 50 ans, je ferais encore ça, je sais que je ferais toujours de la musique, mais je ne me vois pas courir après le succès, la gloire à cet âge là.

12) Ton album se termine sur le titre Avant de Partir, qui évoque la mort, et qui est très touchant, j’espère que ce nouvel album n’est une sorte d’adieu, comme a pu le faire il y a quelques années Diam’s.

Non, chaque chanson vient d’une pensée qui me vient pendant un instant. Je pense souvent au fait d’avoir un autre enfant, de ce que sera le futur, mais ce titre n’est pas un adieu, sinon je n’aurais pas fait l’album comme ça avec de l’électro de la pop, donc la suite au prochain épisode.

Je ne fais pas de la musique pour être connue

13) Il y a un an, tu faisais l’actualité, un peu à tes dépends avec la sortie de l’autobiographie de Diam’s, dans laquelle tu ressors comme une amie en or, et une femme au grand cœur. Qu’as-tu ressenti à la sortie de ce livre ?

On est très amies, je savais qu’elle préparait le livre, nous en parlions très souvent, et j’ai attendu la fin de l’écriture du bouquin pour le lire, et j’étais très très émue en lisant le livre. C’est mon amie, et tout ce qu’elle a vécu, j’étais là avec elle, mais le lire, avec une vision extérieure, je l’ai encore mieux comprise.

J’ai été très touchée par le portrait qu’elle fait de moi, c’est touchant, c’est flatteur, et c’est vraiment le reflet de notre relation, on est très amies, on s’aime beaucoup, et nous étions ensemble dans les moments difficiles, que ce soit elle pour moi comme moi pour elle


14) Justement, vous partagez une très grande amitié, as-tu pensé à lui proposer un featuring sur ton album ?

Etant donné qu’elle a décidé de faire une pause dans sa carrière artistique, je n’y ai pas pensé. On est très amies, mais on partage beaucoup moins la passion de la musique qu’avant. Je savais, que ce n’était pas d’actualité, et comme elle ne souhaite pas revenir tout de suite dans la musique, je ne lui ai pas proposé.

15) Justement avec l’exemple de ton amie, as-tu peur de ce star-système ?

Je n’ai pas peur, mais je m’en méfis beaucoup. Le côté lumière et paillettes ne me plait pas, je ne suis pas du genre à me montrer en soirée, je ne suis pas très « People », ce n’est pas que cela me fait peur, mais ça ne me parle pas. Maintenant j’avoue que je me préserve beaucoup, en me mettant à l’écart. Je ne fais pas de la musique pour être connue mais juste pour faire de la musique.

16) Qui dit nouvelle album, dit retour sur scène. Y a-t-il une tournée de prévue ?

Nous sommes en train de préparer tout ça, avec notamment une grosse scène parisienne au printemps prochain, et nous allons faire pas mal de showcases à travers la France pour promouvoir l’album, mais surtout pour retrouver le public

17) Pas trop peur de remonter sur scène après autant d’absence ?

Non pas de peur mais vraiment l’envie, car la scène c’est une chose qui m’a vraiment prise aux tripes, et puis cette rencontre avec le public qui fut très fort, ils sont très accueillants, ils sont au top, j’ai juste envie de les retrouver

18) QUESTION BONUS Quelle est la question que l’on ne t’a jamais posé en interview et à laquelle tu aurais aimé répondre ?

Wahou ! Pas facile ta question, franchement je n’ai pas la moindre idée, donc je vais te dire Joker

19) Exceptionnellement j’accepte le Joker, car je suis sous le charme

Merci tu es gentil

20) Qu’est ce que je peux te souhaiter pour la suite de ta carrière ?

Autant de succès pour le nouvel album, que pour le single « Game Over » car j’ai mis beaucoup de temps à le faire mais surtout j’y ai mis beaucoup de coeur

21) Petite tradition sur ActuaNews.fr, c’est l’invité qui doit conclure l’interview en s’adressant directement aux lecteurs à ses fans pour délivrer le message qu’il souhaite, c’est donc à toi

A tous les lecteurs d’ActuaNews.fr et à tous mes fans, un gros bisou pour vous, merci à tous ceux qui me suivent et me soutiennent, j’espère que l’album vous plaira, et j’espère que l’on se verra, un de ses quatre sur scène. Bisous et Merci à tous.

Merci encore à Vitaa de nous avoir accordé de son temps, et d’avoir joué le jeu avec autant de simplicité et beaucoup de cœur.

« Ici Et Maintenant » le nouvel album de Vitaa est disponible en téléchargements et chez les meilleurs disquaires

Francois Bertin
Rédacteur en Chef qui cherche toujours à vous permettre d'avoir le meilleur de l'information... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 22 Août 2016 - 10:50 Julie Zenatti se livre avant la rentrée !



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Musique | Vidéo | L'équipe ActuaNews.fr | Concours | Interview | Partenaires | Not Bed TV | Recrutement | Télévision | People | Ciné | Spectacle | Radio | classement | Classement | infolites













News Les PLus Lues








Plus de likes gratuitement