Connectez-vous S'inscrire
ActuaNews.fr




Eurovison 2013: pour le meilleur et pour le pire.

20 Mai 2013 - 09:00

Ce samedi 18 mai était le soir des grandes finales musicales: The Voice sur TF1 et... l'Eurovision 2013 sur France 3. Au cas où vous auriez opté pour la première chaîne, Acuamusic.fr vous propose un résumé de cette 58ème édition de l' "Eurovision Song Contest".


Eurovison 2013: pour le meilleur et pour le pire.
Cette 58ème édition du concours Eurovision de la chanson se déroulait à Malmö en Suède, terre natale de la grande gagnante de l'année dernière: Loreen. Le principe du concours est simple et intemporel: chaque pays présente une chanson originale d'une durée de 3 minutes. Lors de cette finale, 26 candidats sont en compétition alors qu'ils étaient 39 au départ. Le programme, retransmis dans 43 pays, est suivi chaque année par près de 100 millions de téléspectateurs. L'enjeu était donc de taille pour la représentante de la France, Amandine Bourgeois, et son titre "L'Enfer et Moi".

En France la grande (et longue) soirée commençait d’ailleurs par un court reportage sur celle qui porte nos couleurs, gagnante de la Nouvelle Star 2008. On y apprend qu'un comité de professionnels, parmi lesquels Bruno Berberes ou encore Yvan Cassar se sont réunis pour choisir parmi 18 maquettes le titre d'Amandine, écrit par le grand Boris Bergman, l'auteur de "Gaby" et "Vertiges de l'Amour" pour Alain Bashung, entre autres... Si la chanson a su séduire les pros, le public est pourtant resté de glace lors de la révélation du titre il y a quelques mois et c'est non sans une certaine appréhension que nous nous apprêtions à entendre la prestation de la jeune française, qui a eu le privilège d'ouvrir le bal, ce qui n'était pas arrivé depuis 1983.

Malgré sa laryngite, Amandine Bourgeois n'a pourtant pas à rougir de sa flamboyante interprétation de "L'Enfer et Moi" car si la chanson n'est pas particulièrement mémorable, son interprète a su donner le meilleur d'elle-même jusqu'au bout en poussant la voix tout en restant simple dans une mise en scène épurée: un côté rock, avec une robe en cuir noir et des lumières rouges, et trois choristes en fond de scène.

Après Amandine, la soirée se poursuivait avec le beau candidat lituanien, puis la gagnante de la Star Ac moldave. Les mises en scène et costumes kitsch qui font tout le sel de ce concours n'étaient pas vraiment au rendez-vous cette année: les prestations s'enchaînent dans une grande uniformité, tant au niveau des chansons que des interprètes, notamment féminines, qui affichent toutes de longs cheveux et une silhouette longiligne, soulignée par une robe plus ou moins courte, mais toujours pailletée.

Les deux célébrités de cette soirée étaient bien-sur la grande Bonnie Tyler pour le Royaume-Uni et le groupe Cascada pour l'Allemagne. La Roumanie nous a offert un moment haut en couleurs comme on les aime: un chanteur affublé en Dracula qui chante avec une voix lyrique étrangement aiguë au milieu de danseurs presque nus. L'Azerbaïdjan nous a également livré une mise en scène originale mais beaucoup plus subtile: un homme dans une cage en verre reproduisait les mouvements du chanteur, ce qui donnait à la prestation un atout visuel non négligeable. La Finlande a joué la subversion en présentant une jeune chanteuse blonde et pétillante sur le titre "Marry Me", à la fin duquel elle embrasse une autre fille. Le premier baiser lesbien de toute l'histoire de l'Eurovision, et un acte politique lorsque l'on sait que la gouvernement finlandais a refusé la loi sur le mariage pour tous.

Mes deux coups de coeurs vont à l'Italie et sa simplicité, ainsi qu'à la Norvège et Margaret Berger, grande blonde toute de blanc vêtue qui nous a interprété "I Feed You My Love", une chanson puissante et envoûtante.

Nous ne pouvons passer à côté de la prestation des grecs sur leur chanson "Alcohol is free", qui nous a encore une fois prouvé qu'il est ridicule de faire semblant de jouer d'un instrument alors que le règlement du concours interdit la musique live.

Enfin, il est temps de connaitre les votes des 39 pays, un par un. Au terme d'une très longue soirée, riche en beaux moments, à la fois drôles, émouvants et parfois gênants, voici le Top 3 tant attendu:

1. Le Danemark

La jolie Emmelie de Forest était la grande favorite du concours. Sa très belle voix a su séduire les européens sur le titre pop à la fois simple et très efficace: "Only Teardrops".

2. L'Azerbaïdjan

La cage de verre a réussi son effet, bravo à Fərid Mə !

3. L'Ukraine

Avec "Gravity", la belle Zlata Ohnevyč a montré sa voix puissante et récolté beaucoup de votes dans les pays de l'est de l'Europe !

Amandine Bourgeois finit à la 23e place... Un échec cuisant pour "L'Enfer et Moi", et une déception pour l'interprète qui ne méritait pas de finir si bas dans le classement. Rappelons pourtant que la France reste l'un des pays qui compte le plus de victoires au concours Eurovision de la chanson avec cinq prix remportés, mais le dernier date de...1977, avec Marie Myriam et sa chanson "L'Oiseau et l'Enfant". A quand la relève?

Ci-dessous la vidéo de la prestation de la grande gagnante de l'Eurovision 2013: Emmelie de Forest pour le Danemark.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Télé Réalité | Emission | Série | Télévision





Plus de likes gratuitement