Connectez-vous S'inscrire
ActuaNews.fr




Le CGR Vitrolles invite Rayane Bensetti et Nawell Madani ce week-end

25 Février 2019 - 10:05

Le CGR de Vitrolles accueillera ce samedi 9 mars l'avant-première du film "Let's Dance" en présence de Rayane Bensetti ainsi que la présentation du documentaire de Nawell Madani ce dimanche 10 mars.


Le CGR Vitrolles, près de Marseille organise deux événements ce week-end.

Tout d'abord l'avant-première du film "Let's Dance" ce samedi 9 mars à 15h45 en présence des acteurs Rayane Bensetti et Mehdi Kerkouche ainsi que le réalisateur Ladislas Chollat.

Pour réserver vos places

Synopsis :
Joseph, danseur passionné de hip-hop, refuse d'entrer dans l'entreprise de son père pour tenter sa chance à Paris. Avec sa copine Emma et son meilleur ami Karim, il intègre le crew parisien de Youri, un célèbre breaker, pour tenter de gagner un concours international de hip-hop. Mais le jour des sélections, rien ne se passe comme prévu : Joseph est trahi par Emma et Youri, le groupe explose. Recueilli par Rémi, un ancien danseur étoile devenu professeur, Joseph découvre le milieu de la danse classique et rencontre la brillante Chloé, en pleine préparation du concours d'entrée au New York City Ballet. À travers cette rencontre, orchestrant l'alliance inattendue entre le hip-hop et la danse classique, Joseph va apprendre à se sentir légitime en tant que danseur et leader, et ainsi devenir artiste.

Puis Dimanche 10 mars à 20h, Nawell Madani présentera son documentaire "One, Two, Three, Nawell Madani" qui raconte ses origines algériennes.

Pour réserver vos places

Le mot de l'artiste :
"On me découvre à travers l’Algerie. Je ne suis pas née en Algérie. Je suis née en Belgique. Mes parents aiment l’Algérie mais ils ont tout fait pour que je grandisse ailleurs. Et à la maison on parlait arabe, on parlait de l’Algérie, je connaissais mieux le nom des rues d’Oran que celles de Bruxelles. On n’essayait pas de transformer le salon en ambassade de l’Algérie mais il y avait une immense nostalgie dès qu’il s’agissait de parler du bled. Et c’est comme ça que j’ai découvert l’Algérie. Dans la nostalgie. Avant même mon premier voyage dans ce pays, il me manquait déjà. Même si je ne suis pas née en Algérie, j’ai un peu l’impression d’y avoir grandi, je me sens chez moi. J’ai toujours voulu remercier l’Algerie et les algériens pour tout ce qu’ils m’ont apporté. Alors ce documentaire est une façon à moi de montrer tout l’amour que j’ai pour elle! Y’a Djazair! ONE,TWO,THREE VIVA L’ALGÉRIE!"


Anais Debreuille
Marseillaise passionnée par la Musique et les Médias ! En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Musique | Vidéo | L'équipe ActuaNews.fr | Concours | Interview | Partenaires | Not Bed TV | Recrutement | Télévision | People | Ciné | Spectacle | Radio | classement | Classement | infolites | Livres | La Cover Du Jour





Plus de likes gratuitement