Connectez-vous S'inscrire
ActuaNews.fr





Olivier Malcom débarque avec Switched Up et va faire vibrer le monde

25 Mars 2020 - 10:10


Oliver Malcolm est né en Suède et il a grandi en Angleterre. Passionné de foot et de judo, il a découvert le Djing à 13 ans et s’est rapidement doté de platines. Il met un pied dans la production et s’y adonne corps et âme. À 15 ans, il produit son premier morceau pour un groupe de rap. Il suit sa famille qui part s’installer à Los Angeles, en ayant pris soin de rassembler ses productions sur des clé USB. Il en distribue pas moins d’une centaine aux artistes et producteurs qu’ils rencontrent, scrutant Instagram afin de les localiser et leur remettre en mains propres. C’est ainsi qu’il arrive à en donner une à Pete Rock (producteur de Notorious BIG, Nas) sur le parvis du Standard Hotel à Hollywood.

Ses talents de producteur l’amènent à s’introduire dans le milieu des battles de producteurs hip-hop, où l’entourage de Jay Rock le repère et fait appel à lui pour produire un titre. À seulement 17 ans, il a travaillé avec MF Doom et Del the Funky Homosapien (collaborateurs de Gorillaz). Il apprend le clavier et la guitare en autodidacte afin d’enrichir encore ses productions, et travaille d’arrache-pied du matin au soir. C’est alors que s’étoffe encore le palmarès de ses collaborations : AlunaGeorge, Ari Lennox, Tinashe, G-Eazy, Joey Badass, Masego, OG Maco, Russ, Carlos Santana, Tory Lanez ou encore Cee Lo Green. R

apidement, Oliver Malcolm réalise qu’il souhaite composer, écrire et interpréter ses propres morceaux. Il vise à devenir ‘le plus gros artiste au monde’. Après avoir brièvement pris des leçons de chant, il fait le choix de développer son propre style en autodidacte. L’expiration de son visa l’oblige à retourner vivre en Angleterre pour un temps, où il s’inspire d’influences punk tels que The Clash ou Sex Pistols. Il loue alors un studio, et s’enferme dans sa bulle pour travailler sa musique comme il l’entend.

Fin 2019, il a 25 chansons prêtes, il signe chez Interscope via Darkroom Records, qui s’apprête à sortir son projet en 2020. Aujourd’hui, il réside à Los Angeles où il est reparti vivre. C’est ainsi que sort enfin le premier morceau qu’il a écrit, composé et chanté : ‘Switched Up’. Oliver Malcolm se fait ambassadeur de renouveau dans le monde du rap et nous délivre ici un titre abouti et envoûtant. C’est avec un plaisir consommé qu’on se perd entre la voix éraillée du jeune homme et les riffs de guitare entêtants. Après Billie Eilish, Oliver Malcolm sera-t-il le nouveau prodige de 2020 ? Nous on y croit à fond surtout après avoir visionné le clip de son single ci dessous



Francois Bertin
Rédacteur en Chef qui cherche toujours à vous permettre d'avoir le meilleur de l'information... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

L'Arrach'TOur votre WebSérie de l'été | L'oeil d'Anne So' | Single | Live Report | Concert | Clips | Album | Chronique | Live At Home





Plus de likes gratuitement